Menu

Société Publié

Trafic de cannabis : Le PAM et l'Istiqlal appellent à la libération des personnes poursuivies

Temps de lecture: 1'
Un champs de cannabis. / Ph. Le Monde

La nécessité d’inscrire les noms des personnes poursuives pour trafic de cannabis dans les zones du Nord sur la liste des bénéficiaires de la grâce royale est une revendication du Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM) et de l’Istiqlal (PI). Les groupes parlementaires de ces deux formations politiques ont ainsi réitéré cette demande, à en croire Hespress.

Dans une question formulée lundi, le parti de la Balance a alerté sur le fait que les détenus dans ces affaires «ne bénéficient pas de la grâce comme d’autres prisonniers», notant qu’il existe «des crimes plus abjects et dont les auteurs bénéficient de l’amnistie».

À cet égard, Noureddine Mediane, président du groupe parlementaire du PI, a précisé, dans son intervention destinée au ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, que sa formation politique «parle du cannabis et de la grâce en tant que droit constitutionnel à l’égalité des chances». «Pourquoi cette catégorie de détenus est-elle exclue, contrairement aux meurtriers, aux terroristes et aux pilleurs de fonds publics qui bénéficient, eux, de la grâce ?», s’est-il interrogé.

Pour sa part, le groupe parlementaire du Tracteur a estimé que «la souffrance des agriculteurs ordinaires continue», mettant l’accent sur le fait que «la prescription des poursuites n’existe pas dans ce genre de situation contrairement à d’autres crimes». «Des plaintes vexatoires ou entachées de mauvaise foi contre ces agriculteurs les poussent à devenir des fugitifs en permanence, sans pouvoir s’intégrer dans la société», poursuit le PAM.

Après avoir expliqué que ce sujet doit faire l’objet d’un large débat national et qu'il s’agit d’une question sensible, Mohamed Aujjar a rappelé que «la Commission chargée d’accorder la grâce, composée de divers secteurs, n’a jamais proposé de gracier ces personnes depuis 1996, compte tenu de la gravité de leurs actes».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/