Menu

Sport Publié

Eric Gérets inquiet pour les choix de carrière de ses poulains

Dans une interview accordée au quotidien Le Matin, le sélectionneur national Eric Gérets est revenu sur les récents transferts de certains internationaux dans les pays du Golfe. Même s’il y a déjà exercé, le Lion de Rekem ne conseillerait pas forcément cette destination à ses joueurs.

Temps de lecture: 2'
DR

Son bref passage en Arabie saoudite lors de la saison 2009-2010, a permis à Eric Gérets de remporter le titre de champion avec Al Hilal, mais aussi d’étudier les championnats du Golfe. Alors que cette destination a attiré plusieurs joueurs de la sélection au cours des derniers mois, le Lion de Rekem s’est dit préoccupé par le choix de ses poulains.

«Certainement ça m'inquiète», a déclaré Gérets lors de son interview. Le sélectionneur national estime en outre, que «le championnat en Arabie Saoudite n'est pas très relevé».  Le Golfe ne propose donc pas forcément les meilleurs arguments en termes de projet sportif, même si financièrement parlant, cette destination est certainement l’une des plus attractives.

Gérets rejoignait donc l’analyse que nous faisions il y a quelques semaines, suite aux transferts de Youssef El Arabi et Adil Hermach à Al Hilal, l’ancien club de Gérets.  Le sélectionneur a d’ailleurs donné sa version des faits sur le transfert des deux internationaux. «Je n'ai rien à voir avec leur transfert. Au contraire, je leur avais demandé de bien réfléchir avant de partir en Arabie Saoudite», a-t-il déclaré.

«L'Arabie Saoudite n'est ni la France, ni le Maroc»

Eric Gérets a expliqué qu’il avait été contacté par le président d’Al Hilal, son ancien employeur, qui désirait se renseigner sur les deux joueurs.  «Je lui ai dit que ce sont des joueurs de qualité, mais qu'ils ne vont pas venir en Arabie Saoudite parce qu'ils sont encore jeunes et que le championnat en Arabie Saoudite n'est pas très relevé», a-t-il confié. Hermach et El Arabi auraient ensuite appelé Gérets pour se renseigner sur la vie en Arabie saoudite, ce à quoi il a répondu que les conditions n’étaient pas comparables avec la France ou le Maroc, insistant sur le niveau peu relevé du championnat.

Gérets assure donc, que même s’il est passé par Al Hilal, il n’a pas facilité le départ de ses joueurs vers un championnat moins compétitif. Il a néanmoins assuré qu’en rejoignant le Golfe, ces joueurs ne se compromettraient pas en équipe nationale. «Il n'y a aucun entraîneur au monde qui ne prend pas ses meilleurs joueurs», a-t-il déclaré. Il a cependant rappelé qu’il revenait aux joueurs de se montrer à la hauteur, et qu’il ne faudrait pas se plaindre si malgré ses mises en gardes, l’aventure dans le Golfe venait à mal tourner.

Gerets a raison
Auteur : abdo447
Date : le 05 août 2011 à 07h15
Le Maroc a besoin de joueur qui vont tirer l'équipe nationale vers le haut .
Et ces joueurs qui partent au Golf ils le font Uniquement pour l"argent !!
Donc ils n'ont plus le niveau pour jouer en équipe nationale , car meme le championnat du Maroc est plus relevé que celui du Golf!!!
Transfert des joueurs.
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 05 août 2011 à 00h34
Je dirai à monsieur gerts que ces bons joueurs marocains qui partiront jouer pour les pays du golf vont faire évoluer le foot de ces pays dans des équipes qui ne sont pas encore au top, et le but de ces équipes du golf est d'engager des joueurs étrangers avec plus d'expériences pour évoluer,; c'est leur droits, et ils payent très chère pour ça.
c'est le cas pour tous les pays du monde, qui cherchent d'avoir un bon foot chez eux.
transfert el rabi et armach au golf arabic
Auteur : INCHALLHA
Date : le 04 août 2011 à 21h04
guerete prof donc rien a dire il es passè par la
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com