Menu

Archive Santé Publié

Ramadan : La chrono-nutrition pour un jeûne équilibré

Le ramadan a commencé, vous sentez les premières fatigues, vous devez tenir jusqu’à 12 heures parfois avant de pouvoir vous sustenter, et la chaleur n’arrange rien à votre état. Si certains ont choisi ce moment pour prendre des vacances, d’autres doivent doubler d’effort pour rester productif au travail. Pour ceux-là, Yabiladi s’est intéressé à la méthode du Docteur Alain Delabos à travers son livre : «la chrono-nutrition Spécial Ramadan». Ce nutritionniste applique les lois de son régime alimentaire aux principes du jeûne. Zoom sur cette méthode dont l'efficacité a été prouvée.

Temps de lecture: 2'
DR

Le cadran affiche l’heure du ftour. On retrousse ses manches et on engloutit sans plus tarder de manière pantagruélique, sans ordre établit, suivant nos désirs non-assouvis durant la journée. Pourtant, «manger le bon aliment, en bonne quantité et au bon moment», est le premier conseil apporté par le nutritionniste selon ce qu’il appelle «la chrono-nutrition», une méthode testée médicalement par l’équipe des scientifiques de l’IREN (Institut de recherche européen sur la nutrition).

Pour le premier repas, celui de la rupture du jeûne, autrement dit le F’tour, pensez à manger sucré pour rebooster rapidement l’organisme suite à l’effort du jeûne de la journée passée. Ainsi, les dattes et les gras végétaux sont les bienvenus. A cela, il est conseillé d’y ajouter des boissons chaudes telles que le thé ou le café. Veillez toutefois à ce que ce repas ne soit pas trop surchargé car il doit seulement apaiser les premières sensations de faim et de soif avant le second repas.

Concernant le deuxième repas, l’idéal est de le prendre 2 ou 3 heures après la rupture du jeûne. Première chose à éviter : un repas trop copieux car il pourrait avoir un effet néfaste sur votre métabolisme d’abord, et pourrait rompre la bonne continuité du Ramadan. Le conseil du nutritionniste : débuter par un bouillon ou un velouté de légumes, suivi d’un plat de poisson ou de fruits de mer ou bien d’une viande blanche accompagnée d’un légume vert. Contrairement à l’idée reçue, rien ne sert d’ingurgiter un maximum d’aliments avant de dormir puisque tout ce qui est mangé à ce moment sera stocké et non assimilé. L’assimilation est optimale avant l’effort et en aucun cas avant le repos. De plus, si le repas est très lourd, la sensation de faim ne se fera pas sentir au matin et pourrait vous amener à sauter le petit déjeuner qui est pourtant indispensable si vous souhaitez rester en forme tout au long de la journée de jeûne qui va suivre.

Le troisième repas, celui qui précède le jeûne, soit le S’hour, est lui aussi très important et ne doit en aucun cas être négligé. Pourquoi ? Car il va fournir à l’organisme toute l’énergie nécessaire pour tenir et éviter les coups de fatigue durant la journée. Il devra être constitué d’un potage, de fromages, de viandes et surtout de féculents. Pensez aussi à boire suffisamment voire excessivement pour constituer des réserves d’eau et éviter ainsi la déshydratation.

Enfin, gardez en tête que la consommation des aliments à digestion lente tels que le blé et la semoule est très bénéfique en période de Ramadan, car ils restent jusqu’à 8 heures dans l’organisme, contrairement aux autres aliments généralement digérés en seulement 4 heures.

sa ne m'emballe pas
Auteur : muslima-india
Date : le 04 août 2011 à 19h16
sa ne me dit rien du tout de manger du sucré au ftour. Des que maghreb approche, j'ai qu'une envie, c'est dévorer des plats salés
Auteur : nidose
Date : le 04 août 2011 à 12h13
c dur de rester 2h sans manger en attendnat le deuxieme repas mais je tenterai just pr voir si c efficace!saha ftorkom a tous
Ramadan : Conseils alimentaires pour garder la forme
Auteur : [email protected]
Date : le 03 août 2011 à 16h35
Merci pour les conseils, c'est vrai que Shour est important pour tenir la journée.

bon ramadan à tous!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com