Menu

Environnement Publié

Casablanca : Un chaîne humaine en forme de soleil contre les énergies fossiles

Temps de lecture: 1'
Des centaines de jeunes marocains se sont rassemblés pour former un soleil /Ph. Greenpeace

La lutte pour les énergies renouvelables à la cote. Une centaine de jeunes marocains se sont réunis à Casablanca, dimanche, en répondse à un appel de Greenpeace pour lutter contre les énergies fossiles, indique l’agence France-Presse.

Les jeunes se sont réunis dans une place en face de la mosquée Hassan II pour constituer une chaîne humaine sous la forme d’un soleil. L’action fait partie de l’initiative «Break Free- Go Solar». Le but est de «mettre fin à l’ère des combustibles fossiles et d’en construire une durable, alimentée par les énergies renouvelables», indique un communiqué de presse de l’ONG.

Le choix du royaume n’est pas fortuit. En effet, le Maroc «prouve que chaque pays peut commencer une transition vers les énergies renouvelables le plus tôt possible», déclare Julien Jrisseti, responsable régional de Greenpeace. Et d’ajouter : «Nous sommes au Maroc pour envoyer un message au monde, aux dirigeants mondiaux que nous n’avons plus le temps : Il faut se tourner vers les énergies renouvelables le plus tôt possible.»

Wahid Hajar, jeune activiste marocain et étudiant spécialisé en écologie, a déclaré à la même source que le royaume était «leader dans l’énergie solaire» et souhaitait «acquérir un développement dans les énergies propres». Le Maroc peut «devenir un exemple pour les autres [pays]».

Toutefois, l’initiative a eu moins de participants que prévu. Les organisateurs avaient invité entre 1 000 et 2 000 personnes.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate