Menu

Sport Publié

Mondial 2026 : Donald Trump menace les pays soutenant la candidature marocaine

Donald Trump s’en prend aux pays soutenant la candidature marocaine pour l’organisation du Mondial 2026. Une sortie qui intervient alors que des voix commencent à dénoncer l’option d’évincer le dossier marocain de la course par la Task force de la FIFA.

Temps de lecture: 2'
Le président américain Donald Trump. DR

Donald Trump a posté, tôt hier matin, un tweet hostile à la candidature marocaine pour l’organisation du Mondial 2026. «Les États-Unis ont mis au point un projet FORT avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026», a-t-il écrit. 

«Cela serait une honte que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions-nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l’ONU)», s’est-il interrogé.

La sortie du président Trump révèle un certain malaise chez les responsables du dossier nord-américain face au nombre ascendant de pays qui se sont exprimés ouvertement en faveur de la candidature marocaine, notamment en Afrique, en Asie et en Europe.

Trump est un adepte des menaces et autres chantages

Ce tweet intervient alors que des voix sont montées au créneau pour condamner l’option de la mise à l’écart du Maroc suite au rapport de la Task force de la FIFA. «Le Maroc doit arriver au vote du 13 juin pour l’organisation de la Coupe du monde 2026. La FIFA n’a pas besoin de rumeurs dans un tel processus, d’autant plus si jamais l’un des soumissionnaires était disqualifié avant le vote», a déclaré à la presse le directeur exécutif de la Fédération allemande de football, Reinhard Grindel.

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump a recours aux menaces et aux chantages pour faire plier la communauté internationale. Il y avait déjà eu, en décembre, le précédent du vote de l’Assemblée générale de l’ONU contre le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers Jérusalem.

«Ils prennent des centaines de millions de dollars et même des milliards de dollars, et ensuite ils votent contre nous (...) Laissez-les voter contre nous, nous économiserons beaucoup, cela nous est égal», avait-il déclaré lors d’une réunion à la Maison blanche.

Une menace qui n’a pas empêché 128 Etats de l’ONU de dénoncer sa décision. La candidature marocaine saura-t-elle bénéficier de la nouvelle sortie hasardeuse de Trump ?

Le vote pour l’attribution du Mondial 2026 est prévu le 13 juin à Moscou. Les 207 membres que compte la FIFA ont tous le droit de prendre part à l’événement. Le dossier gagnant doit remporter au moins 104 voix.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com