Menu

Economie Publié

Le ministère de l’Education enquête sur le désintérêt des étudiants pour l’AMO

Temps de lecture: 1'
Ph. DR.

Mise en place à partir du 6 janvier 2016, l’assurance maladie obligatoire (AMO) pour étudiants n’atteint finalement pas l’objectif escompté, titre ce jeudi Aujourd’hui le Maroc.

Si à peine un mois après son entrée en vigueur, 57 000 demandes ont été formulées, il semble que ce chiffre a stagné. Selon le qotidien, ils seraient mois de 70 000 bénéficiaires à la rentrée universitaire de 2018. Des résultats décevants, car l’objectif de départ était de 290 000.

Afin de pallier ce problème, le ministère de tutelle devra enquêter sur les causes de ce désintérêt et du manque d’engouement pour cette initiative. D’un autre côté et en interne, l’AMO cherchera à dynamiser l’offre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com