Menu

Culture Publié

Les musiques du monde arabe résonnent à la Philharmonie de Paris

Temps de lecture: 1'
Leïla Alaoui, Les Marocains, 2011 Série photographique, Galerie Continua, Les Moulins / Ph. Annie Yanbékian (Culturebox)

La Philharmonie de Paris fait la part belle aux musiques du monde arabe, de la période préislamique à nos jours.

Présentée jusqu’au 19 août 2018, l’exposition Al Musiqa se veut «une exploration visuelle, sonore, multi-sensorielle du monde musical arabe, qu’il soit vocal ou instrumental, des musiques préislamiques à l’électro chaâbi née dans les quartiers pauvres du Caire en passant par l’incontournable Oum Kalthoum et les appels du muezzin à la prière depuis les minarets», indique France Info.

L’idée a germé en 2014, lorsque la Philharmonie de Paris a proposé à Véronique Rieffel, aujourd’hui commissaire de l’exposition, d’organiser l’événement. Les attentats perpétrés en France un an plus tard ne l’ont pas fait fléchir, bien au contraire :

«J’ai commencé à travailler concrètement sur l’exposition après les attentats. La question s’est posée de maintenir ou pas ce projet. J’ai estimé que c’était une raison de plus pour le faire. Quand de telles tragédies se produisent, il se dit beaucoup de choses, dans tous les sens, et il est important d’avoir des points de repère. Il faut sortir d’une appréhension purement sociologique, politique et religieuse pour parler aussi de phénomènes et faits culturels et les resituer sur un temps long.»

L’exposition sera notamment ponctuée d’un impressionnant mur de portraits, d’Anouar El-Sadate à Dalida, réalisé par Chant Avedissian, artiste arménien du Caire, ou encore d’une galerie d’instruments de musique, ainsi qu’un «jardin numérique» qui se transforme sous nos pieds.

«Le propos de l’exposition consiste aussi à démontrer que les musiques arabes ne sont pas des musiques exotiques, lointaines, mais qu’il y a énormément de rapprochements à faire avec nos codes esthétiques et culturels», souligne également Véronique Rieffel.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com