Politique Publié

France : La mission de «pacification» d’Emmanuel Macron

Temps de lecture: 1'
Le président français Emmanuel Macron

Interrogé dimanche soir sur BFMTV, RMC et Mediapart sur la place de l’islam en France, le président Emmanuel Macron appelle à se «tenir unis» : «Nous devons pacifier les liens entre la société et les religions.»

Ainsi, il indique que la religion musulmane «est nouvelle pour la République», expliquant par ailleurs que «pacifier la relation entre société et religion concerne entre 4,5 et 6 millions de Français qui croient en l’islam».

Le président français a mis en avant l’aspect historique des «religions catholique, juive et protestante» dans le pays, ajoutant que «l’islam est apparu ensuite alors que ses règles sont très différentes» : «Ma conviction, c’est que si nous devons nous tenir unis (…) nous devons pacifier les liens entre la société et les religions.»

Concernant la question du port du voile en public, Emmanuel Macron souligne vouloir «être sûr qu’une femme voilée l’est par choix». Il indique que «dans la République, nous devons tolérer le voile», mais estime à la fois que «le voile islamique ne correspond pas à notre civilité», évoquant notamment l’égalité des sexes.

Aussi sur l’islam radical, le chef d’Etat dit être «intraitable». Pour lui, lutter contre l’islamisme est «un travail de reconquête» qui représente «l’un des plus grand défis» de la nation. Dans ce sens, il dit être favorable à l’interdiction de l’activité de ceux qui, «au nom de l’islam, proposent de sortir de la République».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com