En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

Maroc-Algérie : Pour reconstruire une histoire commune [Edito]

Des drames naissent parfois de grands élans vers de grands projets.

Temps de lecture: 2'
DR

Aux F-16 américains acquis par le Maroc, l’Algérie répondait avec une nouvelle commande de Sukhoï Su-30. Aux sous-marins Kilo de la marine algérienne, le Maroc s’équipe de frégates françaises. Triste surenchère dans les dépenses militaires alors que nos priorités sont ailleurs. Les drames comme celui de l’avion militaire qui s’est écrasé près de Boufarik, tuant 257 personnes, doit nous guider vers la raison.

La raison devrait nous conduire à prioriser le développement économique pour réduire le gouffre avec les pays développés et rattraper le retard sur les pays émergents, et relever les défis sécuritaires évidement pour deux pays qui doivent faire face à la déstabilisation dans la zone sahelo-saharienne, ainsi qu’aux cellules terroristes dans les villes et les maquis. Il faut prioriser également le risque environnemental qui menace tout particulièrement notre région avec le stress hydrique que nous devrons bien résoudre ensemble. Enfin, la jeunesse ultra-majoritaire démographiquement et négligée politiquement mérite que nos deux pays lui offrent de nouvelles perspectives. En somme, il s’agit de redonner de la consistance au rêve caressé par nos grand-parents, dans leurs luttes pour nos indépendances.

Nos destins sont intriqués, c’est une évidence. Tellement intriqués que nous pouvons être à la fois le second moteur, comme nous pouvons être le boulet, l’un pour l’autre.

Dessin du caricaturiste algérien DilemDessin du caricaturiste algérien Dilem

Cherchons notre charbon et notre acier

L’Allemagne et la France après une longue histoire faites de bravades, de jalousies, de fierté mal placée et surtout de guerres fratricides ont dépassé leur différents pour construire un avenir commun. Le projet de mise en commun du charbon et de l’acier a réussi a créer le terreau favorable pour la réconciliation entre l’Allemagne et la France. Quelques années plus tard poussaient la Communauté économique européenne qui aura raison du mur de Berlin séparant les deux Allemagnes.

Nous n’avons pas à panser de cicatrices aussi profondes que les peuples français et allemands. Les petites éraflures, les quelques vexations -que certains va-t-en-guerre veulent transformer en casus belli- ne doivent pas nous empêcher de nous donner à nouveau rendez-vous et reprendre l’écriture de notre histoire commune.

Les deux dernières générations ont grandi comme deux jumeaux dos-à-dos. Cette séparation que nous aggravons avec l’érection de barrières à nos frontières est une indignité. Une insulte pour deux pays qui ont vécu les mêmes souffrances et dont les peuples ont les mêmes aspirations. Il nous appartient aujourd’hui de démarrer une nouvelle dynamique pour construire cet avenir commun.

Cet édito pourrait paraitre tel un vœu pieux, une bouteille à la mer, un minuscule grain de poussière. Mais c’est en répétant ce qui aujourd’hui est de l’ordre de l’utopie pour certains, en multipliant les éditos, les chansons, les colloques, les initiatives citoyennes, le dialogue politique que nos poussières formeront une couche sédimentaire recouvrant le ciment froid que nous avons laissé couler trop longtemps entre nous.

41 commentaires
HomLibre33
Date : le 17 avril 2018 à 21h36
Sincèrement, je pense que c'est tout à fait possible. La guerre au sommet de l'état algérien fait rage et le peuple algérien frère en fait les frais chaque jour. La jeunesse algérienne s'exile craignant les conséquence de la crise économique avec une forte baisse des revenus de l'état( baisse de 40% du prix du pétrole ) , un retour du terrorisme et de la terreur des années 1990 , ces fameuses années noires où l'armée a massacré des civils afin de faire croire que ce sont les islamistes et a infiltré le cœur décisionnel du GIA . Une époque terrible , où les algériens ont subit la terreur et ne veulent plus revivre ça. Il faut reconnaitre à Bouteflika , qui était alors en exil ,cette initiative de réconciliation ( la fameuse " concorde civile" ) , lorsqu'il a éteint le feu de la guerre civile en amnistiant les combattants islamistes. Il faut dire que les généraux étaient dans l'impasse et ont fait appel à Bouteflika qui avait la légitimité historique en tant que fondateur du FLN et en tant que membre éminent de la libération. Mais des hommes qui ont la légitimité de Bouteflika et capables de s'imposer face aux clans des généraux, il n'y en a plus . Vu l'état de pourrissement et de tension qui existent entre les différents clans de l'armée algérienne, vu la planification des meurtres de civils innocents par les généraux pendant la guerre civiles , je pense qu'il est tout à fait possible qu'un tel drame soit monté de toute pièce par cette mafia corrompus d'assassins .
Citation
sarafanxxl à écrit:
-est ce que les généraux algériens se sont gêné pour assassiner feu MOHAMED BOUDIAF ,en direct devant les cameras de la télévision algérienne par un officier de l'armée ? non - pendant la décennie noire,est ce que les dirigeants algériens se sont gêné pour envoyer des commandos la nuit pour massacrer la population des douars et ""dchiras"" et faire croire que ce sont les islamistes qui font ça ? non - est ce que Boumediene s'est gêné pour mitrailler 600 étudiants grévistes et les enterrer sur les chantier de la transaharienne en construction ? non pour moi, le crash de cet avion cache d'énormes secrets et qu'on ne saura peut être jamais la vérité. ils ont dépensé des milliards pour le Polisario,et ce n'est pas le prix d'un avion qui va les déranger ou freiner ,surtout s'il s'agit d'un sérieux coup de semonce ou d'avertissement sérieux pour ceux qui auraient l'intention de leur disputer le pouvoir. connaissant la fanfaronnade des dirigeants algériens ,le silence qui a suivit le crash de cet avion laisse à penser qu'il y a anguille sous roche . et que l'anguille aurait un lien avec les élections présidentielles à venir. la question que je me pose, pourquoi a ton filmé le décollage de cet avion depuis la piste jusqu'à sa chute. ? et puis ""rahima allahou chouhada " et silence radio. pas d'enquête officielle annoncée., pas de prise de parole pour expliquer et rassurer la population waaaaaalou. sauf qu'on a maudit ould abbas d'avoir divulgué la présence des polisariens à bord de l'avion.
belno
Date : le 17 avril 2018 à 15h12
Bonjour j'ai bien aimé votre édito Je suis d accord sur le principe au lieu de faire une course à l'armement qui n avantages personne Laisser ces petites querelles de côté et aller de l avant ouvrez les frontières laissez les gens circuler c est bénéfique pour les deux pays nouez des liens commerciaux touristique ect J'ai lu des articles venant de certain site algérien mais la franchement Je me demande où vont-ils chercher des absurdités messieurs les journalistes vennez au maroc constatez vous même de vos propre yeux alors là vous pouvez écrire Je demande à tout journaliste digne de ce nom d être objectif de savoir analyser les faits il est révolu le temps ou une seule chaine de TV pouvait dire ce qu'elle voulait ou les journaux où il y personne pour les contredire A mon humble avis ce sont les pays tiers qui ne veulent pas un rapprochement entre l Algérie et le Maroc parce que ce pourrait être nuisible pour eux et bénéfique pour nos deux pays Merci Mohamed
belno
Date : le 17 avril 2018 à 14h56
Bonjour j ai bien aimé oui tout a fait d'accord il n'y a aucun gain la surenchère de l armements et surtout aucun des deux partis ne gagne mais il y'a tout à gagner sur la coopération tel que commercial touristique ect Mais a mon humble avis il y'a des pays tiers que cela arrange une situation tel quel J ai lu certains articles algériens là je me demande où ils ont leurs diplômes ils écrivent n importe quoi pas du tout le style du vrai journaliste Donc je m'adresse à eux venez au maroc constatez par vous même et puis écrivez Merci Mohamed
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com