Menu

Culture   Publié

Les tribulations d’une Youtubeuse sud-coréenne au Maroc

Temps de lecture: 1'
Naelle Song, une YouTubeuse qui raconte son vécu au Maroc / Ph. Capture d'écran YouTube

En à peine un mois, Naelle Song, une YouTubeuse qui a fraîchement débarqué sur la plateforme de vidéos, a su attirer l’attention des internautes. La jeune femme se démarque avec ses vidéos décalées sur le Maroc. Cerise sur le gâteau, la Sud-coréenne de 24 ans mixe français et darija pour raconter son vécu dans le royaume.

Naelle a commencé à publier des vidéos le mois dernier. Elle a amassé plus de 225 000 vues. Trois de ces vidéos sont dédiées au Maroc et accumulent en moyenne 40 000 vues chacune. Sa vidéo la plus regardée est celle sur «Les trois outils marocains que j’utilise tous les jours» avec près de 70 000 vues.

Naelle Song est désormais installée à Séoul, en Corée du Sud  après avoir déménagé à plusieurs reprises dans sa vie. Ainsi, elle a vécu aux Etats-Unis, Canada, puis à Rabat et à Casablanca, ou encore au Kenya durant son lycée. Le français est sa troisième langue, apprise à l’âge de 12 ans au Canada. La YouTubeuse est arrivée au Maroc en 2005 et y a vécu pendant sept ans.

«Le Maroc me manque beaucoup et il représente une grande partie de moi», déclare-t-elle dans l’une de ses vidéos. Avec beaucoup d’humour, Naelle Song raconte les préjugés auxquels elle a dû faire face au quotidien. La plupart du temps, les Marocains qu’elle rencontrait la prenaient pour une Chinoise, donc la première phrase qu’elle a apprise en Darija est «Ana machi chinouia, ana men Corea ljanoubia» (Je ne suis pas Chinoise, je viens de Corée du Sud).

La nostalgie du royaume inspire la jeune Coréenne à qui les tajines, la pastilla et les petits déjeuner marocains manquent beaucoup, de même que les jus d’orange. Elle raconte dans une vidéo utiliser l’huile d’argan chaque jour, ainsi que la brosse à cheveux typique des Marocains.

Autre anecdote, la jeune femme, habituée à entendre l’adhan durant de nombreuses années, a installé une application d’Adhan pour pouvoir l’entendre sonner cinq fois par jour.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com