Menu

Sport Publié

Mondial 2026 : Le Saoudien Turki Al Sheikh loue le dossier des rivaux du Maroc

Temps de lecture: 1'
Turki Al Sheikh tout sourire avec Carlos Cordeiro / Ph. Twitter

Le très controversé président du conseil d'administration de l'Autorité générale du Sports en Arabie saoudite, très proche du prince Mohammed Ben Salmane, persiste et signe concernant le Maroc.

Au terme de sa rencontre avec l'Américain Carlos Cordeiro, président de la candidature formé par les Etats-Unis-Canada-Mexique, Turki Al Sheikh a loué le dossier du trio pour l'organisation du Mondial 2026, le qualifiant de «fort».

La discussion avec l'Américain a eu droit de la part du Saoudien à six tweets en anglais et en arabe et de deux communiqués de l'Autorité qu'il préside toujours dans les deux langues.

Cordeiro a effectué, hier, un déplacement à Ryad à dessein de glaner le vote de l'Arabie saoudite lors de réunion du 13 juin de la FIFA à Moscou. Il semblerait qu'il a réussi sa mission à moins d'un changement de dernière minute qui serait favorable à la candidature de Rabat.

Le 18 mars, Turki Al Sheikh a écrit sur Twitter que le Maroc «s’est trompé» dans la promotion de sa candidature pour l’organisation de la grand-messe footballistique de 2026 :

«Si tu cherches le soutien, Riyad – l’antre des lions – est le lieu approprié. Ce que tu fais est une perte de temps. Le ‘micro-Etat’ (ndlr : le Qatar) ne t’aidera pas. Ceci est un message du Golfe à l’Atlantique.»

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com