Menu

Culture Publié

Maroc : La fête de la Francophonie célèbre « la pluralité des espaces francophones»

Comme chaque année, le Maroc célébrera en ce mois de mars la francohphonie et la langue française. Au programme, des rencontres-débats, des concerts et des ateliers. Tour d’horizon.

Temps de lecture: 2'
Ph. DR.

Comme chaque année au mois de mars, la fête de la francophonie, sera célébrée un peu partout dans le monde. Cette année, du 15 au 31 mars au Maroc, ce rendez-vous s’articulera autour de «la pluralité des espaces francophones».

Cette édition est organisée par le Groupe des Ambassadeurs Francophones, le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, celui de l’Education Nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ainsi que l’Agence universitaire de la Francophonie au Maghreb.

Promouvoir la pluralité

L’ouverture aura lieu officiellement le 20 mars au Théâtre national Mohammed V de Rabat, avec un récital de piano d’Anne Queffélec, celle qui a été nommé auparavant «meilleure interprète de musique classique».

En pré-ouverture de cette fête, des débats autour des pratiques innovantes chez les enseignants auront lieu le 15 mars à l’Institut français de Rabat. Des invités de différents horizons apporteront leur vision pour une pédagogie 2.0. Par ailleurs, depuis le 12 et jusqu’au 28 de ce mois, des ateliers d’initiation au théâtre d’improvisation seront organisés dans les collèges et les lycées de Rabat, Salé et Témara. L’objectif est de sensibiliser plus de 600 élèves à ce que représente la francophonie.

Le programme se poursuivra avec des ateliers d’initiation à l’innovation et à l’entreprenariat social. Ils seront dédiés aux jeunes lycéens. D’ailleurs et du 20 au 23 mars, des journées portes ouvertes du campus numérique francophone se tiendront à Rabat.

Conférences et musique à l’honneur

L’université Mohammed V de Rabat prendra elle aussi part aux festivités, notamment via la conférence qui sera donnée par le professeur de littérature française et francophone, Moufida El Bejaoui, sous le thème «Francophonie et histoire», le 22 mars à 10h au sein de la Faculté des Sciences de l’Education (FSE) de Rabat.

Par ailleurs, le Prix de la lecture juridique francophone, proposé par l’Institut Juridique Marocain sera remis au grand gagnant le 22 mars à 18h au siège de la présidence de l’Université Mohammed V. De plus la Faculté des Sciences de l’Education, en partenariat avec la FSE et le CNF de Rabat proposeront également des concours vidéo et dictée, qui mettront en lumière les créations artistiques des étudiants.

Au programme également une table ronde autour de la place de la langue française dans notre société, avec la présentation de l’ouvrage «Maroc : La guerre des langues ?». L’évènement aura lieu le 26 mars, avec la présence d’un collectif d’écrivains et d’intellectuels marocains, qui évaluerons les enjeux sociaux, économiques, politiques et culturels de la diversité linguistique au Maroc.

Pour finir cette édition de la Fête de la Francophonie, englobera deux grands concerts, le premier qui rentre dans le cadre de la chanson francophone «Marocfolies», du chanteur belge Témé Tan, qui aura lieu le 31 mars à 21h à l’Institut Français de Marrakech.

Le deuxième, dans un style pop plus délicat, de la chanteuse québécoise Klô Pelgag, sera proposé le 29 mars à l’Institut Français de Marrakech et une deuxième date à Casablanca le 31 mars.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com