Economie Publié

Le FMI publie le troisième examen sur la performance économique du Maroc

Temps de lecture: 1'
Siège du Fonds monétaire international (FMI) à Washington / DR

Dans une note publiée lundi 12 mars, le Fonds monétaire international (FMI) a dévoilé son troisième examen dans le cadre de l’accord de la ligne de précaution et de liquidité (PLL), mené par le conseil d’administration du FMI.

Dans le document, l’organisation monétaire internationale basée à Washington souligne que les «vulnérabilités macroéconomiques au Maroc ont diminué depuis 2012, mais la croissance reste faible et sensible à la production agricole volatile».

Selon le FMI, les déséquilibres extérieurs au Maroc sont contenus tandis que l’assainissement budgétaire a repris en 2017 après une pause en 2016. Sur le front de la création d’emplois, l’organisation relève que la situation «s’est améliorée mais que le chômage reste élevé, notamment chez les jeunes».

Elle note également que les tensions sociales ont marqué 2017, mais que les autorités marocaines les ont palliées avec des programmes sociaux et des projets d’investissement.

«Pour parvenir à une croissance plus forte, durable et inclusive, la mise en œuvre des réformes doit s’accélérer, notamment dans les domaines de la gouvernance, de l’environnement des affaires, de l’éducation et du marché du travail», a indiqué le directeur exécutif du FMI pour le Maroc.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com