En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

Royaume-Uni : Un colis envoyé au Parlement serait en lien avec le «Punish a muslim day»

Temps de lecture: 1'
Mohammad Yasin, député travailliste visé par un colis anonyme / Ph. Chris Radburn (PA)

A Londres, la police a annoncé lundi l’hospitalisation «par précaution» de deux de ses membres, après la découverte d’un colis suspect au Norman Shaw Buildings, une dépendance du Parlement britannique, rapporte ce mardi l’AFP.

«Des agents spécialisés sont sur place pour analyser le paquet. Un homme et une femme ont été emmenés à l’hôpital par précaution», a ainsi indiqué Scotland Yard dans un communiqué. De son côté, un porte-parole du Parlement indique qu’après examen, la substance renfermée dans le colis s’est avérée inoffensive.

L’AFP rapporte aussi que le colis a été livré au bureau du député travailliste musulman Mohammad Yasin, absent des locaux à ce moment-là. Selon le journal The Telegraph, un liquide aurait coulé du paquet, ce qui a alerté les collaborateurs du parlementaire. Pour sa part, la police s’inquiète que cet envoi fasse partie d’une éventuelle action coordonnée, au lendemain de la réception de plaintes contre des lettres anonymes appelant à «Punir un musulman» le 3 avril prochain.

Les lanceurs de cette initiative n’ont pas encore été identifiés, mais leurs courriers se distinguent par un discours résolument haineux : «Etes-vous un mouton, comme la majorité de la population ? (…) Les moutons suivent les ordres. Ils permettent aux nations à majorité blanche, en Europe et Amérique du Nord, d’être envahies par ceux qui nous veulent du mal et transformer nos démocraties en systèmes régis par la charia.»

Scotland Yard a annoncé qu’une enquête antiterroriste était en cours, afin d’identifier les auteurs de ces lettres.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com