Menu

Société Publié

Affaire Bouachrine : Une des victimes présumées poursuivie pour diffamation

Temps de lecture: 1'
Taoufik Bouachrine / Ph. DR.

Citée dans le procès-verbal parmi les victimes présumées de harcèlement, dans le cadre de l’affaire Taoufik Bouachrine, Afaf Berrani sera poursuivie pour diffamation de la police judiciaire et pour fausses déclarations, a indiqué lundi le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca.

Le parquet a expliqué que la prévenue avait déposé une plainte pour faux PV contre l’officier l’ayant auditionné après, que son nom a été cité par l’une des victimes de l’affaire Bouachrine. Selon elle, il aurait déformé ses propos et elle n’aurait jamais dit avoir été victime de harcèlement sexuel de la part de l’accusé.

«L’officier a été surpris des déclarations de Afaf Berrani dans certains médias et s’est présenté, vendredi dernier, devant le parquet pour l’accuser d’offense», a ainsi indiqué le procureur lors d’une conférence de presse.

De son côté, le concerné a fourni un CD de l’enregistrement des déclarations de la mise en cause au moment de son audition, où elle atteste clairement avoir fait l’objet de harcèlement sexuel. Elle comparaitra le 3 avril prochain devant le tribunal correctionnel de première instance. 

Article modifié le 13.03.2018 à 17h40

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com