En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Société Publié

Affaire Bouachrine : Une des victimes présumées poursuivie pour diffamation

Temps de lecture: 1'
Taoufik Bouachrine / Ph. DR.

Citée dans le procès-verbal parmi les victimes présumées de harcèlement, dans le cadre de l’affaire Taoufik Bouachrine, Afaf Berrani sera poursuivie pour diffamation de la police judiciaire et pour fausses déclarations, a indiqué lundi le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca.

Le parquet a expliqué que la prévenue avait déposé une plainte pour faux PV contre l’officier l’ayant auditionné après, que son nom a été cité par l’une des victimes de l’affaire Bouachrine. Selon elle, il aurait déformé ses propos et elle n’aurait jamais dit avoir été victime de harcèlement sexuel de la part de l’accusé.

«L’officier a été surpris des déclarations de Afaf Berrani dans certains médias et s’est présenté, vendredi dernier, devant le parquet pour l’accuser d’offense», a ainsi indiqué le procureur lors d’une conférence de presse.

De son côté, le concerné a fourni un CD de l’enregistrement des déclarations de la mise en cause au moment de son audition, où elle atteste clairement avoir fait l’objet de harcèlement sexuel. Elle comparaitra le 3 avril prochain devant le tribunal correctionnel de première instance. 

Article modifié le 13.03.2018 à 17h40

4 commentaires
monsieurmonk
Date : le 21 mars 2018 à 11h09
Detrompe toi ce journaliste n'a jamais gêné le pouvoir, c'etait plutôt un pro pouvoir.
Citation
bbram à écrit:
y'a peut être vraiment des victimes "quoiqu'il y'a quelques doutes encore", on verra la suite du procès, et effectivement il doit être puni si tout ça s'avère vrai mais il y a quelque chose "de pourri" dans cette justice ne tiens pas tant a rendre justice aux victimes, (il y'a tant d'autres affaires dans le même genre sans que les coupable soient inquiétés), qu'a régler des comptes a un journaliste qui gêne des, ou un homme politique, c'est pour ça qu'on ne peut pas se satisfaire de cette "marche de la justice"
bbram
Date : le 21 mars 2018 à 09h52
y'a peut être vraiment des victimes "quoiqu'il y'a quelques doutes encore", on verra la suite du procès, et effectivement il doit être puni si tout ça s'avère vrai mais il y a quelque chose "de pourri" dans cette justice ne tiens pas tant a rendre justice aux victimes, (il y'a tant d'autres affaires dans le même genre sans que les coupable soient inquiétés), qu'a régler des comptes a un journaliste qui gêne des, ou un homme politique, c'est pour ça qu'on ne peut pas se satisfaire de cette "marche de la justice"
monsieurmonk
Date : le 13 mars 2018 à 13h15
Va raconter ton baratin au victimes bouachrine, je serais curieux de savoir ce qu'il en penseront.
Citation
bbram à écrit:
derrière toute cette affaire, il y a mr akhnouche, un cumular en plus d’être milliardaire, et il est un des "ami" du roi, avec juste une de ces trois qualités, nos tribunaux tremblent déjà, alors que lui, il les a toute! alors dans n'importe quel affaire, comment imaginer un procès équitable dans ce cas, juste impossible!!!! nos pauvre tribunaux, ne pèsent rien face a un tel personnage, morale de l’histoire: journalistes, vous dont le rôle est d’éclairer l'opinion publique, (..et ça concerne d'ailleurs tout le monde), quand il s’agit de ce mr, pesez bien vos mots, ou bien tressez des lauriers, sinon fermez vos yeux, bouchez vous vos oreilles, vous savez ce qu'il vous en couteras si vous mettez les doigts dans ces affaires,
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com