Politique Publié

Le procès de trois membres du Hirak de Jerada reporté au 19 mars

Temps de lecture: 1'
Cour d’appel d’Oujda / DR

Trois membres du Hirak de Jerada, Mustapha Idânine, Amine Mekkallache et Aziz Boudchiche, ont comparu, en fin d’après-midi, ce lundi, devant le tribunal de première instance de Oujda. Quelques heures auparavant, ils ont été auditionnés par le parquet général.

La cour a rejeté toutes les demandes de la défense de libération de leurs clients. «Un avocat a été mis à la disposition des activistes par la section de l'AMDH dans la capitale de l'Oriental», nous confie une source à Jerada.

Par ailleurs, les accusations portées à l'encontre des trois prévenus ont connu une nette évolution par rapport au dernier communiqué du procureur du roi près la Cour d'appel de Oujda. Le samedi 10 mars, le magistrat précisait qu' «après les investigations menées par la police judiciaire, il s’est avéré qu’il s’agit d’un accident de circulation commis par l’individu en question (Mustapha Idânine, ndlr) en date du 08/03/2018 à 01H00 et que l’enquête est toujours en cours».

Désormais, les trois sont poursuivis notamment pour «outrages à des fonctionnaires publics en train d'accomplir leurs services et participation à des actes de violences à leur encontre, désobéissance, conduite sous l'effet de l'alcool, tentative d'évader un individu qui fait l'objet d'un avis de recherche et dégradation de plantes».

Le procès des trois membres du Hirak de Jerada a été reporté au 19 mars. Ce soir dans la ville, les habitants redoutent d'autres interpellations dans les rangs des manifestants.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com