En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

UA : Le Polisario anticipe le sommet de Kigali par une campagne sur les ressources naturelles

Le prochain sommet de l'Union africaine de Kigali, prévu le 21 mars, pourrait connaitre une autre confrontation entre le Maroc et les partisans du Polisario au sujet de l'exploitation des ressources naturelles du Sahara. Le Front annonce la couleur par une lettre adressée à Paul Kagamé.

Temps de lecture: 2'
Brahim Ghali, chef du Front Polisario, lors d'un entretien avec l'AFP, le 3 février 2017. © STRINGER / RYAD KRAMDI

Le 21 mars, l'Union africaine tiendra un sommet extraordinaire à Kigali, à tonalité économique. La réunion devrait être couronnée, en principe, par la signature de la zone de libre-échange continental (ZLECA). Un objectif qui accuse déjà une année de retard et qui risque d'être une nouvelle fois renvoyée à une date ultérieure, d'autant que le Polisario prévoit de jouer les troubles-fête dans la capitale rwandaise.

Et pour cause, ce rendez-vous hautement économique intéresse particulièrement le Front. Il y voit une occasion pour glaner quelques succès sur la scène africaine. A cet effet, le secrétaire général du Front a déjà anticipé ce conclave par un message adressé au président de l'UA, Paul Kagamé. Brahim Ghali y exhorte «l'Union africaine à demander aux Etats membres de l'Union européenne de faire appliquer le jugement de la CJUE, afin de garantir la fin du pillage des ressources naturelles sur le continent africain", rapporte l'agence de presse du Polisario (SPS).

La diplomatie marocaine à l'épreuve

La teneur de cette lettre n'est en réalité qu'un prétexte pour inscrire la question de l'exploitation des ressources naturelles du Sahara sur la scène africaine. A Kigali, le mouvement séparatiste compte ainsi arracher l'exclusion du territoire de l'espace de la zone de libre-échange africaine.

Bizarrement, ce message envoyé au président rwandais coïncide avec la visite de trois jours qu'effectue, depuis le samedi 10 mars, le président de la Commission de l'Union africaine en Algérie. Un timing qui est loin d'être fortuit, d'autant que la ZLECA est au menu de l'agenda algérien de Moussa Faki.

«Nous avons à l'occasion du 31e sommet de janvier à Addis-Abeba pris des décisions très importantes notamment sur la Zone de libre échange continental (ZLECA), qui sera le sujet lors du prochain sommet», a indiqué le Tchadien dans des déclarations à la presse locale.

La réunion de Kigali annonce donc un autre clash entre les partisans du Polisario au sein de l'Union africaine et le royaume. Une confrontation qui pourrait être plus rude que celle survenue fin janvier à Addis-Abeba. Avec cette lettre, la diplomatie marocaine est prévenue.

19 commentaires
Itwasntme
Date : le 13 mars 2018 à 13h04
@youssef, Ne cherches pas midi a quatorze heures. L europe ne veut pas d un etat ARABE marocain fort et prospere economiquement a sa frontiere. L europe enfin je veux dire plutot les salopards technocrates de bruxelles souhaitent une GUERRE entre le maroc et l algerie pour redebarquer sur le continent africain. Le maroc doit tenir et ne rien lacher diplomatiquement.Le maroc doit eviter le piege d un conflit armee. Des voix au sein du parlement europeen commencent deja a denoncer cette derive et hypocrisie des technocrates europeens soumis aux lobbies capitalistes. Une guerre au maghreb aura tellement de consequences qu elle fera oublier l afganistan et l irak. Une option a laquelle le Maroc s est serieusement preparee depuis des annees.
Citation
youssefrashid à écrit:
suite... ça confirmerait ton analyse, le FMI réagisse, https://www.tsa-algerie.com/le-fmi-critique-severement-la-politique-economique-du-gouvernement/
Itwasntme
Date : le 13 mars 2018 à 10h19
@youssef, Les technocrates europeens se ridiculisent de jours en jours. La doctrine des conflits programmes et des chaos controlee ne mord plus ni chez les arabes et encore moins chez les africains quand ils voient les resultats en syrie,lybie et l irak! Au fait,les tecnocrates et elites s en foutent de l algerie,du maroc et meme des africains;tout ce qui les interressent c est le monopole sur les richesses africaines et mettre en place des leaders africains au service de leur agenda. L afrique a assez souffert et a perdu beaucoup suite a la colonisation sauvage du continent par les colons europeens.Les africains commencent a s affranchir du neocolonialisme en prennant leur destin en main. L afrique dit meme ASSEZ! aux frontieres heritees des ex colons puisque de larges organisations regionales africaines sont nees telle la CEDEAO,COMESA qui ont fortement reduit les tensions et conflits locaux. Donc,la these farfelue des algeropilzbeliens sur l intangibilite des frontieres est comdamnee a disparaitre a court terme pour une integration africaine de civilisations; Le futur donnera raison au Maroc sur sa revendication legitime sur sa province du sud. On assiste a une periode cruciale ou le monde occidental a fait un shift dangereux et imperaliste dans sa politique exterieure specialement envers les africains. Le but inavoue est de bloquer coute que coute son emancipation et son developpement meme si pour arriver a cette fin,l europe n hesite pas a cracher sur ses principes democratiques et s allie avec des separatistes qui n ont ni terre ni peuple reconnus dans l histoire. Mais une balance de poids marche avec deux plateaux;le Maroc possede les deux plateaux et les poids! Le poid europeen suite a ce laxisme et enfreint a la jurisprudence des lois internationaux ne represente que dalle. Le maroc a tout interet a consommer le divorce avec l europe et se tourner vers les futurs poids lourds de l afrique que sont les usa et la chine.
Citation
youssefrashid à écrit:
Merci ,tu me remets dans le bain marie ,je frétillais comme une carpe à la vue de Brahim r'khis à la cote rampante par beaucoup trop de flash médiatiques ,une personne comme celle-ci doté d'un casier judiciaire des plus pervers de viols ,assassinats et séquestration tout azimut , et par dessus le marché, je le z'yeute en compagnie "intime" échanger ,sourire avec le représentant et garant de la loi planétaire en la personne de M.GUTEREZ. c'est révoltant ,pis encore de l'autre coté de l'Europe s'érige et se dresse en fléche une député pour s'exclamer qu'elle optait pour un dialogue direct avec les énnemis séparatistes et ce sur nos richesses, qui dit nos richesses dit nos poches puis nos ventre, puis notre existence. je ne le conçois pas ,cause de ma danse parfois sur un seul pied . merci .
AigleRoyalair
Date : le 13 mars 2018 à 10h07
suite... ça confirmerait ton analyse, le FMI réagisse, https://www.tsa-algerie.com/le-fmi-critique-severement-la-politique-economique-du-gouvernement/
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com