En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

Les présidents de régions du Sahara accompagnent Nasser Bourita à une réunion avec Köhler à Lisbonne

Après des semaines de suspense, le Maroc accepte de rencontrer Horst Köhler. La réunion de Lisbonne sera marquée par la présence des présidents des régions Laâyoune Sakia Al-Hamra et Dakhla-Oued Eddahab. Une nouveauté.

Temps de lecture: 2'
Une délégation marocaine, présidée par Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, se réunira le 6 mars à Lisbonne avec l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies. / Ph. DR

Le Maroc a fini par oser l'ouverture sur les sahraouis unionistes lors de sa prochaine rencontre avec Horst Köhler. Une délégation marocaine, présidée par Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, se réunira le 6 mars à Lisbonne avec l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies. Outre la présence du diplomate marocain, il y a lieu de signaler celle d'Omar Hilale, le représentant permanent du royaume aux Nations unies à New York.

Sans aucun doute, la nouveauté dans la composition de l'équipe des négociateurs marocains avec le médiateur allemand est l'incorporation des présidents des régions de Laâyoune Sakia Al-Hamra, Sidi Hamdi Ould Errechid, et de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Khattat. Les deux membres du parti de l'Istiqlal sont originaires du Sahara.

Une donne capitale à même de ramener l'équilibre en faveur de la position de Rabat sur la scène internationale, notamment après les secousses survenues ces derniers jours, conséquentes au verdict de la justice sud-africaine sur l'affaire de la cargaison des phosphates saisie en mai 2017, et l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne portant sur l'accord de pêche conclu en 2014 entre Rabat et Bruxelles.

Le Maroc montre ainsi que le Polisario ne représente pas les Sahraouis

L'intégration de Khattat et Ould Errechid est à même de priver le Polisario d'une arme décisive dans sa machine de communication. Et pour cause, le Front ne cesse de répéter qu'il est «le seul et unique représentant des Sahraouis». Désormais, Horst Köhler, l'ONU, le Conseil de sécurité et l'Union européenne auront l'occasion de faire connaissance avec d'autres Sahraouis qui ne défendent pas la thèse séparatiste.

Par le passé, des Sahraouis des provinces du sud avaient été appelés à plaider la position du royaume sur le Sahara lors des travaux de la IVème commission de l'ONU sur la décolonisation, ou à l'occasion des sessions du Conseil des droits de l'homme à Genève. D'ailleurs, Rabat avait timidement sollicité les services d'anciens hauts cadres du Polisario ayant regagné le Maroc, tel Brahim Hakim et Omar Hadrami. Une approche limitée dans le temps.

A Lisbonne, le Maroc comptera sur la présence du président de la région Dakhla-Oued Eddahab : Ynja Khattat, un ancien membre du Polisario qui a rejoint le royaume. Une carte déterminante à l'heure des négociations avec Horst Köhler et l'Union européenne.

La prochaine réunion d'une délégation marocaine avec Köhler intervient dans un contexte particulier : fin mars, le médiateur onusien présentera devant les membres du Conseil de sécurité un briefing sur ses réunions avec les parties du conflit.

17 commentaires
Petiteoteille!!!
Date : le 04 mars 2018 à 20h10
Mais on va discuter de quoi avec Köhler? Primo: sur les 90% des Sahraouis qui sont épanouis dans leur mère patrie? Où Secundo: les mercenaires amassis des pays limitrophes voir lointains pour peupler Tindouf et ainsi faire croire au monde qu'ils sont Sahraouis, dont le but d'obtenir une 49ème province pour Alger et Tindouf comme capitale? D'abord ce n'est pas pour ça qu'Alger refuse le ressencement de ces populations lès considérant comme des habitants de Tindouf, et pour ne pas qu'on sache leurs Nationalités et leurs origines, et il ne veut pas lès reconnaître comme réfugiés? N'est-ce pas pour ça qu' Alger Armes, Entraîne, Finance, mène les négociations en leurs Noms, corrompre des lobbies, dépense des fortunes pour la cause Sahraouis comme s'était ses propres citoyens, et se bat comme si s'était sa cause première, tout en concentrant ses milices dans la région et ne veut pas se dévoiler sur ses intentions en refusant à ses voisins de participer aux tables rondes concernant les décisions à prendre en commun pour combattre ces terroristes qui influent de partout pour déplacer le conflit du proche orient à la porte de l'Europe, Ainsi la proximité assurée? Si l'Europe veut hypothéquer un conflit qui automatiquement s'étend sur le détroit de Gibraltar allez y, la distance est de 14 kms! Bon courage, si vous ne oeuvrez pas pour la préservation de la stabilité dans la région, L'Europe sera dans le coeur du conflit! N'oublions pas que la décision par des irresponsables ne tient qu'à un cheveu!!! Le Maroc ne peut se payer le luxe de laisser installer des terroristes ou séparatistes à ses frontières qu'alors d'autres lès combattaient à des milliers de kms avant que les mèches s'allumaient! Le Maroc ne peut s'éterniser dans cette situation qu'alors il a offert la meilleure solution finale, digne des grands démocrates qui est (l'autonomie). Mr Horst, ne s'est pas posé la question sur l'identité des habitants de Tindouf et qui sont? Ceux qui sont nés là-bas après le conflit, le Mariage mixte, le métissage, les Nationalités, et à quel pays appartiennent t-ils ? On peut lès imputer à quelle nation? L'affaire n'est pas si simple que ça après tant d'années passées, c'est inouï qu'on se laisse entraîner dans des discussions qui ne tiennent pas debout!!! On a plus de cordes à notre Arc que ceux qui crèvent de faim pour tenir debout...
imtiyaz
Date : le 03 mars 2018 à 18h54
. Normal que les vrais sahraoui aillent défendre leurs gagne pain, si le Sahara est entre les mains des zigoto ils vont tous crever de faim. .
Farmo
Date : le 03 mars 2018 à 17h26
Les algériens ( qui n'ont obtenu ce statut de citoyens d' un état et non d'une nation que depuis 55 ans)bien tapis dans le grand territoire que leur a offert leur papa de Gaulle et à coup de milliards de $ se permettent de mettre le bâton dans les roues du royaume plus que millénaire du Maroc sur toutes les entreprises qu'il entreprend et ce par pure jalousie, perfidie et bassesse parce que ayant esuyé et par plusieurs fois une défaite monumentale en essayant de l'attaquer directement de front ils ont couards qu'ils sont opté pour bloquer le maroc partout où il va même si cela pourrait leur coûter tout leur gaz ils veulent à tout prix voir ce vieux Maroc qui comme un lion á la tignasse blanche ose leur gâcher la vue
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com