Menu

Article

Pour sauver la RAM, l’Etat penserait-il à la privatisation ?

La RAM, qui perd 22 millions de dirhams chaque semaine est très mal en point, de l'aveu même du PDG, Driss Benhima. Pour sauver la compagnie nationale, l’Etat penserait à la recapitaliser en mobilisant la CDG (Caisse de dépôt et de gestion) et une banque de la place avant d’ouvrir son capital à une compagnie aérienne étrangère. Air France-KLM serait intéressé, à en croire Maghreb Confidentiel. Mais, avec la situation financière et sociale explosive de la RAM, cette privatisation reste peu probable. Analyse.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

La Royal Air Maroc (RAM) semble avoir entrepris un vol aller simple vers… sa chute. Avec 22 millions de dirhams de pertes chaque semaine, la compagnie nationale ne peut plus tenir. Son PDG, Driss Benhima, en appelle au secours de l’Etat, qui n’aurait d’autres options que la privatisation.  En effet, selon Maghreb Confidentiel, l’Etat du Maroc envisagerait de privatiser sa compagnie. Et pour ce faire, il serait envisagé, primo, de recapitaliser la RAM, en faisant appel à la CDG et à une banque de la place. Ainsi, 20 à 30% du capital de la compagnie déficitaire pourrait faire leur entrée en bourse.

Secundo, l’autre partie du capital serait redistribué vers les employés de la RAM et des tour-opérateurs, mais aussi vers une compagnie aérienne, à savoir, Air France-KLM.  En effet, selon Maghreb Confidentiel, le tandem franco-néerlandais pourrait acquérir jusqu’à 40% de ce capital. Des tractations auraient même eu lieu en ce sens lors du dernier salon de l’aviation du Bourget, ajoute la même source.

Quel crédit accorder à cette rumeur à l'heure où la situation financière de la compagnie est au plus mal ? Ses pertes abyssales risquent de décourager bien des prétendants, surtout dans un environnement aérien incertain. Il serait légitime, au cas où Air France-KLM s’apprêterait à acquérir 40% de la RAM, de s’interroger sur la stratégie envisagée pour redresser la situation financière de la deuxième compagnie africaine. Benhima pour sa part, avertit : «la restructuration de RAM impose des révisions déchirantes, tant au niveau du réseau et de ses lignes déficitaires, que de certaines activités, comme la formation initiale, dont il faut revoir la stratégie, sans parler d’une politique sociale délicate à mettre en œuvre». On peut donc penser qu'avant toute privatisation une longue et douloureuse cure d'amaigrissement sera mise en place.

Autre point qui plaide en défaveur du scénario, même si Air France-KLM s’accapare 40% de la RAM, l’Etat restera l’actionnaire majoritaire. A l'heure des choix douloureux dans la gestion de la RAM, il sera difficile pour une entreprise privée d'accepter une entrée dans le capital sans pouvoir de décision. Le scénario le plus probable serait d'octroyer en parallèle aux 40% du capital, une majorité au niveau du droit de vote au Conseil d'administration. Une asymétrie qui a déjà été utilisée au Maroc dans le secteur des télécommunications. L'accord tacite entre l'Etat actionnaire et le nouvel entrant sera sans doute un droit de préemption sur la cession de 15 à 20% supplémentaire, comme cela a été le cas pour Vivendi avec Maroc Telecom.

Rectificatif
Auteur : Jet4you Officiel
Date : le 21 juillet 2011 à 10h53
Bonjour,
Nous nous permettons d'intervenir afin de rectifier les informations mentionnées dans les commentaires. En effet, nous vous remercions de ne faire aucune assimilation entre la RAM et notre compagnie, la RAM n'ayant pas racheté Jet4you.
Jet4you est la première compagnie privée Low Cost du Maroc, filiale à 100% du groupe TUI Travel PLC, groupe européen de tourisme. Nous répondons de ce fait aux normes européennes en matière de règles juridiques, de sécurité et de service client.
Nous remercions le site Yabiladi.com pour ce droit de réponse,
L'équipe Jet4you
Hassad a la RAM
Auteur : hafidsoft
Date : le 19 juillet 2011 à 16h14
Hassad comme tu as dit est l'homme qui a mets la RAM sur les rails, mais puisqu'on est au Maroc si tu boss biens on a pas besoin de toi, Hassad qui a montré ces capacité a ODEP ou tout le mondes reconnait ces capacité, on l'éloigne aujourd'hui vers la region de Tanger au lieu de le gardé comme dirigeant et sauveur de ces offices et compagnie marocaines en ruines depuis des années, byebye li bgha lma39ol fi had lblad!
BenBhima et la RAM
Auteur : hafidsoft
Date : le 19 juillet 2011 à 15h29
voila pourquoi le roi na pas le droit de nommé des responsables! c lui qui a nommé ce connards de Benbhima, et c l'état surement qui accélère la chute de la RAM! personne ne sait pourquoi?!! mais c la réalité, on ne respecte pas les horaires! ni le personnelles! ni les clients! alors on fait quoi dans la RAM!!!!
une chute libre programmé! normalement selon le nouveau constitutions il faut poursuivre ce Bhima dans la justice! mais puisque ce benbhima n'est pas lma3ti ou bouch3ib! alors il est hors porté!!
pauvre RAM
Auteur : abdo447
Date : le 19 juillet 2011 à 14h13
«La compagnie Royal Air Maroc, chargée du vol, ne nous a donné aucune information. Depuis samedi après-midi, on nous promet que notre avion va arriver mais les heures passent et nous sommes encore coincés ici», raconte, excédée, Lillea, une passagère suédoise qui avait prévu une semaine de vacances à Casablanca. Selon les Aéroports de Lyon, les voyageurs ont été restaurés et logés samedi soir dans trois hôtels proches de l'aéroport. «Mais on est venu nous chercher à 3h30 en nous disant que l'avion arrivait. Une fois dans le terminal, il n'était toujours pas là», ajoute la passagère, qui envisage de porter plainte contre la compagnie aérienne, injoignable ce week-end.

Après des heures d'attente, la colère a fini par gagner plusieurs naufragés dimanche après-midi. Des forces de l'ordre ont dû intervenir, selon l'aéroport, pour calmer des passagers qui empêchaient l'embarquement d'un autre vol pour le Maroc, trop chargé pour les accueillir. Dans la soirée, un autre avion devait être affrété par la compagnie marocaine pour un décollage prévu à 23 heures.
Le respect des clients.
Auteur : Abdellah Zerhouni
Date : le 19 juillet 2011 à 13h55
Ça vous étonne cette chute? depuis quand les compagnies aériennes Marocaines ( la RAM, Jet4you) ont respecté les clients, il fallait s'y attendre que ça arrivera un jour, les clients ne sont pas dupes ni des cons, ils ont la possibilité d'aller voir ailleurs, voir les autres compagnies les plus sérieuses et les plus respectueuses. Sans parler des fuites d'argent dans les poches des dirigeants, c'est une autre histoire à revoir.........
La chute est éminente et maintenant on utilise l'argent du contribuable pour r enfouiller les caisses, bien sûr c'est facile.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com