Menu

Culture Publié

Le Maroc doublement à l’affiche de la Berlinale 2018

Temps de lecture: 1'
Hicham Lasri et Narjiss Nejjar / Ph. DR.

Les cinéastes Hicham Lasri et Narjiss Nejjar représentent le Maroc, lors de la 68e édition du Festival international du film de Berlin (Berlinale), tenue dans la capitale allemande du 15 au 25 février.

Sixième opus de Hicham Lasri, Al Jahilya questionne la servitude à travers six personnages. Le film traite ainsi des maux de la société marocaine, générés par les injustices (la hogra) et le poids des traditions. Cela vient également remettre en question le rapport de la société au passé, avec lequel elle peine à trancher et qu'elle s’obstine à porter, tout en le rejetant à travers une attitude ambivalente. Après Starve Your Dog, The Sea Is Behind et Headbag Lullaby, Al Jahilya est le quatrième film de Hicham Lasri à être sélectionné au Festival international du film de Berlin.

Cette année, un deuxième long-métrage marocain est au programme, où la réalisatrice Narjiss Nejjar présente elle aussi son dernier opus. A travers Apatride, la cinéaste traite de l’expulsion des Marocains d’Algérie en décembre 1975. Elle raconte ainsi l’histoire d’une femme de 35 ans, hantée par une enfance déchirée par cet exil forcé et marquée par la séparation familiale. En effet, la jeune femme a vécu cet épisode à l’âge de douze ans, lorsqu’elle a dû accompagner son père au Maroc. Sa mère est restée en Algérie et depuis, l’héroïne vit avec l’obsession de revenir au pays et retrouver sa mère.

Ces deux films font partie des 385 projetés dans le cadre de cette édition de la Berlinale. 19 parmi ces derniers sont en compétition pour remporter les Prix de l’Ours d’Or et de l’Ours d’Argent.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com