Menu

Sport Publié

Jeux olympiques d’hiver : Samir Azzimani satisfait de son classement

Temps de lecture: 1'
Le skieur franco-marocain Samir Azzimani. DR

Le skieur franco-marocain Samir Azzimani a terminé 111e sur 119e lors de l’épreuve masculine de 15 kilomètres de ski de fond des Jeux olympiques d’hiver de 2018, à Pyeongchang, en Corée du Sud. La course s’est déroulée vendredi 16 février au Centre de biathlon et de ski de fond d’Alpensia.

«Je suis à 13 min 50 du champion olympique (le Suisse Dario Cologna, ndlr). J’ai contracté un poing de côté après le premier tour qu’il a fallu que je gère pendant cinq kilomètres, ce qui m’a fait ralentir la cadence sinon je n’aurais pas tenu», indique Samir Azzimani, contacté par Yabiladi.

«J’ai tout de même gagné deux places malgré le peu d’entraînement que j’ai eu, puisque j’ai dû arrêté le ski entre octobre et décembre faute de budget. Mon budget est effectivement arrivé très, très tardivement. La bourse olympique et le soutien du comité olympique marocain, même s’il était excellent, n’ont pas suffi», poursuit le skieur.

«Ceci dit, on a travaillé dur dur dur et on vraiment très contents car on a rempli notre objectif, qui était d’être entre 12 et 15 minutes du champion olympique. C’est chose faite !», se réjouit Samir Azzimani.

Au total, l’épreuve comporte deux tours de 7,5 km, eux-mêmes dispatchés en quatre tours de 3,750 km. La médaille d’argent a été raflée par le Norvégien Simen Hegstad Krüger, tandis que le Russe Denis Spitsov, qui courait sous l’appellation «Athlètes olympiques de Russie (OAR)», a glané la médaille de bronze.

Pour rappel, la Russie ne participe pas en tant que délégation aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, à la suite des révélations d’un dopage organisé par l’État russe. La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a toutefois décidé d’inviter les athlètes russes à concourir, mais sous l’appellation OAR.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com