Menu

Culture   Publié

Casablanca : Un Jihad de l’amour à l’honneur du SIEL 2018

L’écrivain belgo-marocain Mohamed El Bachiri a présenté ce vendredi son ouvrage «Un Jihad de l’amour» au stand du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), dans le cadre du 27e Salon international de l’édition et du livre à Casablanca (SIEL).

Temps de lecture: 2'
Mohamed El Bachiri, auteur du livre-témoignage Un jihad de l’amour / Ph. Bruno D’Alimonte (Le Soir be)

En marge de la 27e édition du SIEL, tenue du 8 au 18 février, le stand du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a accueilli ce vendredi l’écrivain belgo-marocain Mohamed El Bachiri. Veuf de Loubna Lafquiri, victime des attentats de Bruxelles (22 mars 2016), l’auteur a présenté son livre «Un Jihad de l’amour» (éd. JC Lattès, 2017). Il s’agit d’un témoignage poignant sur l’épreuve qu’a été la perte de son épouse.

«Avec la mort de Loubna, j’ai moi aussi connu la mort, a déclaré l’écrivain à l’ouverture de cette rencontre. Mais ce qui m’a permis de me relever, c’est cette force que l’on appelle justement l’amour. Cette force qui nous permet de surmonter les épreuves les plus dures de la vie.» En effet, Mohamed El Bachiri dit ne pas céder à la haine et au sentiment de vengeance :

«Mon cœur est une terre aride pour la haine. La réponse pleine d’amour pour la vie et pour l’humanité, c’est beaucoup de violence à l’encontre des terroristes. C’est ma manière de répondre à cette idéologie et de la combattre. C’est une forme de résilience.»

Mohamed El Bachiri et Loubna Lafquiri / Ph. DR.Mohamed El Bachiri et Loubna Lafquiri / Ph. DR

Né en Belgique de parents musulmans émigrés dans le pays et d’origine rifaine, Mohamed El Bachiri affirme s’enrichir de ces identités multiples et appréhender le jihad comme étant un travail sur soi pour s’améliorer : «Il faut apprendre à accepter ces identités, à les apprécier et à en faire une richesse. Socrate dit ‘connais-toi toi-même’, il est important de s’éduquer soi-même aussi, à travers la culture (…) Je me vois plus comme un musulman humaniste que littéraliste.»

Pour toutes ces raisons et en prenant sa vie avec philosophie, Mohamed El Bachiri trouve dans l’écriture un refuge, comme une manière de garder en vie son histoire d’amour avec Loubna Lafquiri :

«Loubna est l’amour éternel de ma vie, la mère de mes trois enfants. A travers mes textes et ma poésie, je la rejoins dans les astres, auprès de dieu. Ce livre a pour vocation d’immortaliser Loubna et de lui rendre hommage, en espérant qu’à travers ces écrits, j’arrive aujourd’hui à la garder en vie, en transmettant un message d’amour, d’espoir et d’humanité à mes enfants et à tous nos enfants.»

Vivre pour Loubna Lafquiri

Aujourd’hui et malgré son âme meurtrie, Mohamed El Bachiri travaille avec ses enfants afin qu’ils ne grandissent pas avec un sentiment de colère :

«Ne pas avoir la haine est un long travail sur soi. C’est difficile pour mes enfants qui sont encore en bas âge, je comprends qu’ils expriment de la colère. C’est terrible de perdre sa mère dans de telles circonstances. Mais je garde à l’esprit que ma mission est désormais de leur transmettre un message d’espoir, selon lequel la vie est belle malgré tout et qu’il faut continuer à vivre en mémoire de leur maman.»

Couverture du livre Un jihad de l'amour, de Mohamed El Bachiri (éd. JC Lattès)Couverture du livre Un jihad de l'amour, de Mohamed El Bachiri (éd. JC Lattès)

Près de deux ans après la mort de Loubna Lafquiri, parmi les victimes de l’attentat ayant visé une rame de métro à la station Maelbeek, la municipalité de Molenbeek (Bruxelles) a annoncé en janvier qu’une place serait rebaptisée en son nom, en guise d’hommage à cette enseignante et mère exemplaire.

En décembre dernier, «Un jihad de l’amour» a remporté le Prix de l’égalité 2017, en marge de la cinquième édition du Festival de l’égalité, tenu à Gand (Belgique) du 14 au 16 décembre dernier. Ecrite en néerlandais, la première version de cet ouvrage a été vendue à plus de 80 000 exemplaires.

Depuis, ce témoignage a été traduit en allemand, en anglais, puis en français. La présentation du livre de Mohamed El Bachiri au stand du CNDH a été transmise en direct sur la page Facebook du Conseil.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com