Menu

Article

Location immobilière : Fini les tracasseries pour les bailleurs MRE ?

Récupérer son bien immobilier mis en location est un véritable casse-tête pour de nombreux bailleurs marocains, surtout quand ils résident à l'étranger. Beaucoup décident même de ne pas louer du tout. Une nouvelle loi pourrait changer la donne. Dorénavant, le bailleur peut faire valoir plusieurs raisons «sérieuses et légitimes» pour mettre fin au contrat de bail. De quoi encourager de nombreux MRE, à louer leurs appartements et maisons qui restent souvent vides durant leur séjour à l’étranger.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

«Mes parents ont acheté plusieurs appartements au Maroc, mais ils n’ont jamais voulu les louer, car ils craignaient, une fois de retour au Maroc,  de ne pouvoir faire sortir les locataires». Ce témoignage de Sonia Mrini, franco-marocaine installée à Mohammedia, illustre à merveille la situation vécue par de nombreux MRE. Ils possèdent des biens immobiliers au Maroc mais refusent de les mettre en location. Car récupérer leur maison, appartement ou studio loué à un tiers, relève parfois du parcours du combattant, voire devient impossible. Dans bien des cas, les locataires refusent tout bonnement de quitter les lieux, prétextant un contrat de bail en cours de validité ou invoquant leur ancienneté dans le bien immobilier.

A présent, la donne devrait changer, avec les nouvelles dispositions du projet de loi 13-08, régissant les rapports contractuels entre bailleurs et locataires des locaux à usage d’habitation ou à usage de bureau. Ce projet de loi, adopté lundi dernier par la Commission de la justice et de la législation de la Chambre des représentants, permet désormais au bailleur, s’il veut mettre fin au contrat de bail avant l’échéance fixée avec le locataire, de lui adresser une notification d’expulsion. Ainsi, la durée de validité du contrat de bail ne sera plus un alibi.

Raisons valables

A condition toutefois, pour le bailleur d’avoir des raisons sérieuses et légitimes de faire sortir son locataire. A savoir : la récupération du bien loué pour son propre usage d’habitation ou celui de son conjoint, ses descendants ou ascendants de premier degré qui sont totalement à sa charge. Le bailleur peut également faire valoir ce droit au cas où la démolition du bien loué s’avère nécessaire ou lorsque le locataire utilise le local loué pour l’exercice d’activités illicites ou contraire aux bonnes mœurs et à l’ordre public.

«C’est une très bonne nouvelle», s’exclame depuis Paris, Nadia Lamsawab, dont les parents ont vécu bien des tracasseries avec la villa qu’ils louent à Ain Sebaâ, à Casablanca. Cette nouvelle réglementation «nous permettra de récupérer notre bien, de pouvoir y effectuer des travaux d’entretien, mais aussi d’expulser les mauvais payeurs». L’adoption du projet de loi 13-08 pourra, à ses yeux, résoudre de nombreuses difficultés auxquelles les MRE sont confrontés dans le domaine de la location. En attendant, elle espère, comme beaucoup, que la loi «sera applicable».

BIENS MIS EN LOCATION PAR LES MRE
Auteur : hemal
Date : le 16 juillet 2011 à 15h16
CROYEZ VOUS QUE LES DESCENDANTS DES MRE RESTENT A CHARGE DE LEURS PARENTS TOUTE LEUR VIE? PARLEZ SIMPLEMENT DES DESCENDANTS ET EVITEZ DE DIRE" TOTALEMENT A CHARGE" CAR VU SOUS CET ANGLE JAMAIS UN MRE NE POURRA LAISSER SON BIEN A SON FILS OU FILLE DEJA PERE OU MERE AVEC ENFANTS A CHARGE .
Je suis français d'origine marocaine...
Auteur : baker67
Date : le 16 juillet 2011 à 14h47
oui et fier de l'être...bref c'était pour te dire que déjà nos parents galèrent pour tous ce qui est papier au Maroc (location,héritage etc...) alors pour la seconde génération j y pense même pas....et pour les sauvage désole mais c est le seul mot qui m est venu à l esprit parce que comme le dit raiss06200 il faut le subir pour voir l'effet que sa fait...
réponse baliyg
Auteur : mustaphadu13
Date : le 16 juillet 2011 à 14h08
tu te prends pour qui pour juger baker67.
si tu es si fort en français ou si instruit ,tu remarqueras que c'est les locataires indélicats qu'il traitait de sauvage et sans considération pour le bien d'autrui.
de toute façon ,lorsqu'on n'est pas touché personnellement ,on ne se rend pas compte des situation de détresse que cela peut créer .
çà rend malades nos parents voir ça les fait regretter tout ce qu'ils ont investi (c'est a dire leur argent ,leur temps et leur jeunesse pour leur famille au détriment de leurs enfants et par conséquent leur pays).
tu sais que nos parents qui ont émigrés pensait toujours à leur retour et que tout ce qu'il gagnait était réinvesti au pays au détriment de leurs gosses .
les écoles privés,les cours privés ,les clubs de sport ,les études de voyages avec l'écoles :tout ça était pour les autres .
si en plus ,ils ne peuvent même pas profiter de leur investissement et dire "tu vois , ce que j'ai construit pour vous",ils ont l'impression d'avoir raté quelque chose .
Les Sauvages ???
Auteur : baliygh75
Date : le 16 juillet 2011 à 11h48
Je ne sais pas si tu es Mre ou né sur le sol francais ,ce qui d'ailleurs ne fait pas de toi un francais ,traiter tes compatriotes de sauvages est desolant pour qlq qui a du mal a aligner deux mots sans fautes d'orthographe,parceque y a apparemment a gagner avec toi ??? puisque tu sembles encore accroché aux basques de celui que tu appelles trivialement (Mon Daron) tu es indigne d'etre marocain encore moins francais ..........
Ne jamais louer a un marocain
Auteur : abdo447
Date : le 16 juillet 2011 à 10h34
Un conseil o propriétaires immobilier MRE
1. Ne jamais louer a un marocain même riche.

2 ne jamais acheter un bien dans un quartier populaire ou semi-populaire.

3 ne jamais louer un appart vide, toujour louer meubler ( c la loi de l'hôtel ) qd le mec ne paye pas vous changer la serrure.

4 c vrai la seule location qui marche c meublée saisonnière ENCORE faut il avoir un bien dans un lieu Demandés par les touristes
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com