En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié

Chambre des représentants : Adoption du projet de loi contre la violence faite aux femmes

Temps de lecture: 1'
La ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui. DR

La Chambre des représentants a adopté, mercredi, à la majorité, le projet de loi n°103.13 relatif à la lutte contre la violence faite aux femmes, qui permettra au Maroc de disposer d’un texte juridique de référence et cohérent susceptible de garantir une meilleure protection des femmes contre toutes formes de violence, et de punir les auteurs.

Ce projet a été approuvé par 168 voix pour, 55 contre et aucune abstention. La ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui, a souligné que le texte de référence relatif à la lutte contre la violence faite aux femmes comporte la définition des concepts, les dispositions pénales, les mesures préventives, les initiatives de protection et un mécanisme institutionnel intégré de prise en charge en durcissant les peines contre les auteurs.

Le projet, qui vise à incriminer certains actes considérés comme une forme de violence faite aux femmes, met fin à l’absence de législation et de réglementation sur la question, en englobant toutes les formes de violence qui peuvent être pratiquées contre les femmes, dans différents contextes, que ce soit à la maison, dans la rue, au travail ou ailleurs.

Un chapitre a été consacré aux mesures préventives qui incitent les autorités publiques à élaborer et mettre en œuvre des politiques et programmes visant à sensibiliser aux dangers de la violence faite aux femmes.

Dans ce sens, la ministre a passé en revue les mesures visant à éviter toute récidive, en empêchant le coupable de contacter sa victime, de l’approcher ou de communiquer avec elle, et de le soumettre à un traitement psychologique approprié.

Le projet prévoit également un système de prise en charge des femmes victimes de violence, ainsi que des mécanismes de coordination entre les intervenants en matière de lutte contre la violence à l’égard des femmes et leur protection.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com