En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Faits divers Publié

Espagne : Un Marocain condamné pour l'assassinat de sa sœur

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. DR

Un ressortissant marocain a été condamné à 20 ans de prison pour l’assassinat de sa sœur par le tribunal d’instruction n°5 de Torremolinos (sud), indique l’édition andalouse du journal ABC.

Les faits remontent au soir du 22 octobre 2016, dans cette même ville. Saïd C., 48 ans à l’époque, était venu du Maroc pour rendre visite à sa sœur, Fatima, 52 ans. Après une discussion particulièrement animée, d’après les voisins, l’homme avait attendu que sa sœur parte se coucher puis, dans la nuit du 22 au 23 octobre, vers 3 heures du matin, l’avait violemment frappée avec un fer à repasser, d'après les attendus du jugement. Il avait ensuite utilisé le câble de l’appareil pour l’étrangler.

Il avait enroulé sa dépouille dans un drap avant de changer ses vêtements et de quitter le domicile de sa sœur, écumant les bars. Ce n’est que le 23 octobre au soir, vers 20 heures, que Saïd C. avait prévenu le commissariat provincial de Málaga. Il avait reconnu avoir assassiné sa sœur et indiqué devoir retourner à son domicile pour prendre son traitement contre le diabète. A ce moment-là, il ignorait que la police était déjà au courant de la mort de sa sœur, prévenue par le fils de la défunte.

Ce sont des reproches formulés par cette dernière qui auraient poussé Saïd C. à la tuer. Elle fustigeait en effet son manque d’initiative, lui reprochant notamment de «ne rien faire pour trouver un emploi». Leurs rapports semblaient pourtant bons, malgré quelques disputes occasionnelles.

Le journal ABC précise que le coupable ne possédait pas de casier judiciaire en Espagne. Il venait fréquemment dans le pays pour rendre visite à sa sœur ou y recevoir des soins médicaux.

Le tribunal d’instruction n°5 de Torremolinos l’a également condamné à un dédommagement à hauteur de 150 000 euros, qu’il devra verser à chacun des deux enfants de la victime pour le préjudice moral causé.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com