En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Média Publié

Akhbar Al Yaoum condamné à verser 450 000 DH à Akhannouch et Boussaid

Temps de lecture: 1'
Taoufik Bouachrine, directeur de publication du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum

La Cour d’appel de Casablanca a prononcé lundi un jugement de première instance, condamnant le directeur de publication du journal Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, à payer une amende de 450 mille DH au profit des ministres Aziz Akhannouch et Mohamed Boussaid.

Le journaliste a été poursuivi en justice à la suite de la publication dans son quotidien, en automne 2015, d’une information accusant les plaignants d’avoir modifié l’article 30 du PLF 2016. Ce qui aurait permis, selon Bouachrine, d’accorder la tutelle du Fonds de développement rural à Akhannouch et non au Chef du gouvernement de l’époque, Abdelilah Benkirane, comme l’espérait le PJD.

Un changement, faut-il le rappeler, à l’origine d’une vive tension et d’une guerre de communiqués et de déclarations entre les islamistes et les deux ministres. Hier, l’avocat des deux RNIistes a annoncé que ses clients comptaient donner les 450 mille DH, en cas de confirmation de la sentence en appel, à des associations.

Depuis sa page Facebook, Taoufik Bouachrine a indiqué que ce même avocat aurait réclamé, dans un premier temps, 10 millions de DH de dommages.

                                                  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com