En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Sahara : Pas de négociations directes avec le Polisario, déclare El Khalfi

Temps de lecture: 1'
Mustapha Khalfi, ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement / Archive - Ph. MAP

Le Maroc rejette l’option de négociations directes avec le Polisario. Une annonce faite cet après-midi par le ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement lors d’un point de presse. Sur la même ligne que Nasser Bourita, Mustapha El Khalfi a affirmé «qu’aucune réunion n’est programmée», rapporte Alyaoum24.

Le Front Polisario s'est quant à lui déclaré favorable à la relance des négociations directes avec le royaume sous l’égide des Nations unies.

Pour rappel, les premières négociations directes sous l'égide des Nations unies datent de juin 2007 à Manhasset (New York). Un premier round d'observation entre représentants du Maroc et du Polisario, suivi par trois autres en août 2007, janvier puis mars 2008, mais sans enregistrer de réelles avancées.

Le Front Polisario et l’Algérie avaient ensuite exigé le départ de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Peter Van Walsum. En septembre 2008, le Néerlandais démissionnait. Depuis l’option des négociations directes avait été écartée.                            

10 commentaires
bedji
Date : le 09 février 2018 à 21h41
L'ONU est une organisation incroyable: cela fait 20 ans qu'on change les hommes pour vouloir refaire une méthode qui ne marche pas : les négociations entre Maroc et Polisario. C'est vraiment un beau gâchis, une connerie sans nom. Mais d'un autre côté c'est vrai que cette organisation n'a jamais réussi réellement à résoudre un conflit. L'ONU a t'elle remplacé Christopher Ross par lui même ?? Je ne comprends rien à ce que cherche l'ONU.
imtiyaz
Date : le 09 février 2018 à 19h03
. Peut être que les allemands cherchent d'abord l'argent facile, mais, il n'y a pas à s'inquiéter. Comme disait le roi Hassan II allah y rahmou le 03/03/1978 avec Antenne 2 (France 2) : D'un côté c'est le clan, et de l'autre c'est le club. Le clan on est solidaire jusqu'à la mort. Le club, on se rencontre le soir, on lit le journal.....Mon club c'est l'occident la façon de s'aider mutuellement n'est pas la même. Il voulait dire : Le Clan : l'Arabie Saoudite et USA Le club : L'Europe .
Citation
"charmeur de serpent" à écrit:
Les allemands ne prendront pas le risque de perdre un bon client qui paie avec des pétrodollars, surtout que ce client est le premier dans le classement des pays importateurs d’armes de l’Allemagne depuis des années et même en 2017. http://www.afrik.com/importations-d-armes-allemandes-algerie-championne
sarafanxxl
Date : le 09 février 2018 à 15h55
La paix se négocie avec l'ennemi. Et nous, notre ennemi c'est les dirigeants algériens et personnes d'autres. Pour les marocains, Le polisario, c'est juste un paravent, voir une illusion. Pour les dirigeants algériens c'est leur seule assurance vie. D'ici peu de temps la '''rasd''' sera virée de L'UA, et les généraux algériens auront l'air de cocus. Ils vaut mieux pour eux d'arrêter de faire l'autruche et De reconnaître que c'est eux la seule partie prenante.
Citation
monsieurmonk à écrit:
Ça a toujours etait l'Algérie et rien que l'Algérie tout le reste sont des artifices créer par cette dernière pour enfumer la communauté internationale.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com