Menu

Finance Publié

Crédit à la consommation : Rapprochement stratégique entre Salafin et Taslif

Temps de lecture: 1'
Othman Benjelloun (FinanceCom) et Moulay Hafid Elalamy (Saham). / Ph. AIC

BMCE Bank of Africa et Saham Assurance, filiales respectives des groupes FinanceCom et Saham Finances, ont signé vendredi 26 janvier un protocole d’accord. Ce dernier fixe les principes directeurs relatifs au rapprochement stratégique de leurs filiales respectives opérant dans le secteur du crédit à la consommation, Salafin et Taslif.

Cette opération représente un potentiel significatif de création de valeur aussi bien pour les deux sociétés que pour leurs actionnaires et partenaires, soulignent-elles dans un communiqué, et offre des perspectives de synergies opérationnelles et commerciales importantes.

Ce rapprochement s’inscrit également dans le cadre d’une logique industrielle et devrait se concrétiser à travers une opération de fusion-absorption de Taslif par Salafin, qui s’accompagnera d’une augmentation de capital de Salafin réservée aux actionnaires de Taslif. Dans ce cadre, BMCE Bank of Africa et Saham Assurance ont fixé une parité d’échange à hauteur d’une action Salafin pour 39 actions Taslif.

Il s’agit, pour les deux sociétés, de créer des synergies industrielles fortes via un partage de savoir-faire et de best practices, de développer de nouvelles activités, notamment le Fee Business avec Saham Assurance en tant qu’actionnaire actif, ainsi que d’ouvrir le réseau de vente de Saham Assurance aux produits de l’ensemble fusionné.

Pour rappel, les Groupes FinanceCom et Saham Finances, acteurs clés dans les secteurs de la banque et de l’assurance sur le continent africain, avaient scellé un partenariat stratégique en juin 2015 dans l’objectif de mettre en commun leurs compétences et d’accélérer leur expansion dans les services financiers en Afrique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com