Culture Publié

L'Institut royal de la culture amazighe célèbre le Nouvel An amazigh 2968

Temps de lecture: 1'
DR

L'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) a organisé, vendredi à Rabat, une cérémonie à l'occasion de l'avènement du Nouvel An amazigh 2968.

La célébration du Nouvel An amazigh, qui se veut une tradition consacrée marquant le jour de l'An du calendrier agraire, s'inscrit dans le cadre de la promotion de l’identité culturelle amazighe, a indiqué Fatima Zahra Oufara, membre de l’IRCAM.

Cette célébration met à l'honneur un des aspects du patrimoine culturel immatériel du Maroc, d'où l’importance de la perpétuer en vue de la préservation de ce capital, a-t-elle dit.

Elle a par ailleurs rappelé que la danse Ahwach, qui constitue une forme culturelle amazighe, a été classée cette année patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO .

Cette cérémonie a été marquée notamment par des danses d'Ahwach et la présentation des gâteux et des plats traditionnels. "Idh Yennayer", "Idh N'Ousgass" ou encore "Hagouza" sont autant d'appellations désignant la commémoration de cet événement annuel qui marque le passage au nouvel An, à travers la présentation des plats traditionnels amazighs variés.

La célébration du Nouvel An amazigh par l'IRCAM s'inscrit dans le cadre de la réhabilitation des coutumes et traditions amazighes profondément enracinées dans l’identité marocaine.  

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com