Menu

Sport Publié

Mercato : Quel avenir pour Mounir El Hamdaoui ?

Un temps présenté comme l’un des attaquants les plus talentueux d’Europe, l’international marocain Mounir El Hamdaoui vit des moments difficiles depuis le début de l’année 2011. Lui qui a terminé meilleur buteur de l’Ajax Amsterdam la saison passée, semble aujourd’hui poussé vers la sortie.

Temps de lecture: 2'
DR

Au début de la saison 2010/2011, rien ne laissait présager une année compliquée pour l’international marocain  Mounir El Hamdaoui. Arrivé à l’Ajax Amsterdam à l’été 2010, après trois saisons remplies avec l’AZ Alkmaar (49 buts en 85 matches), l’international marocain va rapidement s’imposer dans le onze de départ de la formation alors entrainée par Martin Jol.

Son association avec l’Uruguayen Luis Suarez prouve rapidement son efficacité. Après 12 journées de championnat, El Hamdaoui pointe en tête du classement des buteurs avec 11 réalisations. Il semble alors bien parti pour rééditer l’exploit de la saison 2008/2009, où il avait fini meilleur buteur d’Eredivisie, avec 24 unités au compteur.

Fin de saison compliquée

Les évènements vont cependant prendre une toute autre tournure. Après un mois de novembre compliqué où l’Ajax piétine au classement, Martin Jol démissione. Il est remplacé par Franck De Boer, une ancienne gloire du club. Les choses se compliquent pour le Marocain, qui est poussé sur le banc dès l’arrivée du nouvel homme fort des Lanciers. Les rumeurs font état d’une relation compliquée entre El Hamdaoui et le nouvel entraineur. On parle rapidement d’un départ d’El Hamdaoui, dès le mercato d’hiver (décembre-janvier).

Au final, il termine la saison avec le club, remportant le titre de champion, et terminant meilleur buteur de l’Ajax en championnat (14 buts), malgré un bilan famélique en deuxième partie de saison (2 buts inscrits). Ayant vu son temps de jeu se réduire en club, il perd également les faveurs du sélectionneur national Eric Gérets, qui décide de se passer de ses services en mars 2011, au moment d’affronter l’Algérie à Annaba.

Départ inéluctable

N’entrant visiblement plus dans les plans de De Boer pour la saison prochaine, un départ d’El Hamdaoui cet été est plus que jamais d’actualité. Le coach de l’Ajax a même récemment confié au quotidien néerlandais, De Telegraaf, qu’il ne retiendrait pas le Marocain en cas d’offre. D’ailleurs, le club a déjà pris les devants, en recrutant deux attaquants depuis le début du mercato estival.

Pour ne rien arranger, El Hamdaoui aurait reçu de ses dirigeants une lettre lui signifiant qu’il ne serait pas intégré à l’équipe première, pour la saison prochaine, rapporte encore le Telegraaf. Autant de signes probants d’un divorce consommé, alors que le joueur est lié au club jusqu’en 2014.

La question qui se pose dès lors est : où rebondira Mounir El Hamdaoui la saison prochaine ? La piste la plus chaude mène à Fulham (Angleterre), où officie son ancien mentor Martin Jol. Les Girondins de Bordeaux à la recherche d’un buteur de métier, depuis le départ de Marouane Chamakh, suivent El Hamdaoui depuis de nombreux mois. Au Pays-Bas, le PSV Eindhoven, grand rival de l’Ajax, serait également interessé. Selon le site Afrik.com, l’international marocain aurait également des touches en Turquie, en Italie, en Espagne, et même en Russie, où une offre de 4,5 millions d'euros a été formulée par le Rubin Kazan. Son départ de l’Ajax ne faisant plus l’ombre d’un doute, il reste à présent à savoir pour quelle destination optera l’international marocain de 26 ans.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com