Politique Publié

Laâyoune : Une délégation algérienne au sommet de la jeunesse maghrébine

Temps de lecture: 1'
DR

C’est inédit. Une délégation algérienne prend part à la 2e édition du sommet des jeunes leaders maghrébins qui se tient depuis hier à Laâyoune. L’événement est organisé par l’Union de la Jeunesse de Saqia Al Hamra et Oued Eddahab.

Les représentants du voisin de l’Est avaient pourtant pris l’habitude de bouder toutes les réunions, politiques, culturelles, économiques et même sportives, qu’accueillaient les différentes villes du Sahara.

Si les médias du Polisario ayant traité le sujet sont unanimes pour «condamner fermement» cette rencontre à Laâyoune qui, selon eux, constitue une «violation du droit international», ils se montrent en revanche très prudents à pointer du doigt la participation des Algériens. Ils n’ont ainsi exprimé pour l’instant qu’un «étonnement» courtois.

La réunion de la jeunesse maghrébine connait la présence de délégations de la Libye, la Tunisie et la Mauritanie ainsi que de la Palestine.

Le gouvernement marocain n’a pas raté cette occasion. Il y est représenté par le ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Article modifié le 24.12.2017 à 01h28

5 commentaires
FATEM95
Date : le 23 décembre 2017 à 23h26
Il y a quelques mois à peine si mes souvenirs sont bons une sportive avait participé à Laayoune à une compétition. Elle avait été sanctionnée au retour chez elle. C'est simple en Algérie aller au Sahara marocain ou en Israël c'est pareil. C'est dire la portée de cette participation si elle est volontaire de la part des autorités algériennes. Mais ne nous emballons pas.
Citation
"charmeur de serpent" à écrit:
Je serai optimiste quand cette initiative sera suivi par d'autres initiatives à d'autres niveaux et quand Alger arrêtera ses attaques diplomatiques contre les intérêts du Maroc dans les instances internationales. Pour l'instant, je reste prudent, peut-être que les dirigeants algériens s'inspirent de la manière avec laquelle le Maroc gère le dossier de son Sahara Occidental, c.à.d, il a accepté de siéger à l'UA avec le Polisario pour mieux défendre son Sahara. Pour Alger, peut-être, elle a choisi, désormais, d'être présente lors des événements qui se déroulent sur le sol du Sahara Occidental Marocain pour mieux foutre le bordel et la non réaction des médias polisariens nous pousse à croire à cette hypothèse.
AigleRoyalair
Date : le 23 décembre 2017 à 20h00
J'honore l'analyse de @charmeur de serpent, selon qu'Alger s'inspire de Rabat quand il accepte de siéger avec les séparatistes pour mieux défendre son territoire . Ne pas se fier au sourire de panthère , un acte d'espionnage peut ètre se produire, ou un message polisarien transmis en pèle-méle durant les meeting , qui sait ? Alger n'avance jamais le pas vers Rabat comme ça, sans arrières pensées ,sans vision shaytanique . http://www.algeriatimes.net/algerianews40723.html https://observalgerie.com/actualite-algerie/politique/onu-algerie-ne-recevra-plus-daide-financiere-etats-unis/ compte à rebours de Trump commence par Alger.
charmeur de serpent
Date : le 23 décembre 2017 à 19h03
Je serai optimiste quand cette initiative sera suivi par d'autres initiatives à d'autres niveaux et quand Alger arrêtera ses attaques diplomatiques contre les intérêts du Maroc dans les instances internationales. Pour l'instant, je reste prudent, peut-être que les dirigeants algériens s'inspirent de la manière avec laquelle le Maroc gère le dossier de son Sahara Occidental, c.à.d, il a accepté de siéger à l'UA avec le Polisario pour mieux défendre son Sahara. Pour Alger, peut-être, elle a choisi, désormais, d'être présente lors des événements qui se déroulent sur le sol du Sahara Occidental Marocain pour mieux foutre le bordel et la non réaction des médias polisariens nous pousse à croire à cette hypothèse.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com