Menu

Article

La 11e édition de MEDays sera-t-elle annulée ?

La dixième édition du forum international MEDays, organisée du 8 au 11 novembre sous le thème «De la défiance aux défis : l’ère des grands bouleversements», serait-elle la dernière ? Selon le magazine Economie & Entreprises, l’Institut Amadeus, organisateur de l’évènement, aurait en effet des difficultés financières et s’arrêterait à cette édition.

Publié
Une des tables-rondes du Forum MEDays, dans son édition 2016 / Ph. MEDays
Temps de lecture: 2'

Un mois après la 10e édition du Forum MEDays à Tanger, le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, annonce déjà que la 11e édition du Forum MEDays serait prévue du 7 au 10 novembre 2018. Mais selon le site du mensuel Economie & Entreprises, «le ministère des Affaires étrangères et de la coopération aurait suspendu son appui au cycle de conférences lancées par Brahim Fassi Fihri, fils du conseiller royal et ancien ministre des Affaires étrangères, Taieb Fassi Fihri». Plus loin, celui-ci souligne qu’ «un manque de financements locaux et internationaux, indispensables à la prise en charge des intervenants de haut niveau, serait à l’origine des soucis de durabilité de MEDays».

Contacté par nos soins, l’organisateur du rendez-vous a nié toute annulation ou contrainte financière menaçant le rendez-vous. Dans un entretien téléphonique, Brahim Fassi Fihri affirme à Yabiladi qu’il s’agirait d’une «fake-news». «Ce que je peux confirmer, c’est que la 11e édition se tiendra bien en 2018. Loin de là la possibilité de l’annuler», explique l'organisateur, avançant que la communication autour de l’évènement commencera dès février 2018.

«Je m’interroge sur cette annonce citant des sources d’Amadeus. Je nie aussi toute subvention de la part du ministère des Affaires étrangères. Cela n’a jamais été le cas. Nous avons nos partenaires et nos sponsors, que nous présentons lors de nos évènements. Là encore je m’étonne de cette fausse information et je m’interroge sur son objectif.»

Les versions se contredisent

Contactée par Yabiladi, la rédaction d’Economie & Entreprises maintient quant à elle sa version des faits : «Notre source a été le ministère des affaires étrangères. MEDays aurait perdu son soutien et nos sources nous l’ont confirmé. Après, ce sont des organisateurs qui nient sans aucun démenti».

Paradoxalement, une autre source au sein du ministère des Affaires étrangères tient un discours différent. Elle nous affirme que cette perte de soutien serait «une information erronée». «Il est vrai que nos services ont collaboré avec l’Institut Amadeus, ajoute-t-elle. Mais on n’en est pas aujourd’hui à une rupture. Ces annonces ne font que jeter de l’huile sur le feu». Aussi, notre source au ministère des Affaires étrangères nous affirme ne pas avoir reçu de demande de financement de la part des organisateurs de MEDays.

«Nous n’avons pas été saisis à cet effet, en tout cas pour ces deux dernières années. Comme toutes les associations, lorsque l’Institut Amadeus invite des chefs d’Etat ou des officiels venu d’ailleurs, il est tenus de prévenir le ministère des Affaires étrangères, afin de prendre les mesures sécuritaires et protocolaires nécessaires.»

Un Forum habitué aux polémiques

L’Institut Amadeus et MEDays n’en sont pas à leur première polémique. En 2009 et à peine à sa deuxième édition, le forum annuel avait créé la discorde en annonçant puis en maintenant la participation de Tzipi Livni, ex-ministre israélienne des Affaires étrangères. La représentante était invitée avec deux autres officiels israéliens, à savoir l’ancien ministre des Affaires étrangères Shlomo Ben-Ami et l’ancienne vice-ministre de l’Industrie, Orit Noked. 

Trois avocats, dont Abderrahmane Benameur et Abderrahim Jamaï, avaient condamné la visite de Livni. Ils avaient aussi porté plainte contre l’ex-ministre devant un tribunal de Rabat pour «crimes de guerre», après l’offensive israélienne sur Gaza de fin 2008 à début 2009.

Article modifié le 14/12/2017 à 16h01

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com