Menu

Politique Publié

Ambassade des Etats-Unis à Jérusalem : Des acteurs politiques marocains condamnent la décision de Trump

Temps de lecture: 1'
DR

Au lendemain de l’annonce du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem capitale d’Israël, plusieurs partis politiques et syndicats au Maroc ont condamné cette décision. Ils mettent en garde contre les répercussions négatives qu’aurait une telle mesure sur le processus de paix dans le Moyen-Orient.

Ce jeudi, le comité exécutif du parti de l’Istiqlal a exprimé sa condamnation de changer le statut moral, juridique et politique de Jérusalem (Al Qods), considérant celle-ci comme un «carrefour des trois religions monothéistes».

Pour sa part, le bureau politique du Parti de la justice et du développement (PJD) a publié un communiqué, contestant la décision de la Maison blanche et réitérant son soutien aux Palestiniens. «Cette décision menace le statut juridique et historique d’Al-Qods et viole les résolutions des Nations unies», lit-on dans le communiqué.

Quant au Parti du progrès et du socialisme (PPS), celui-ci a condamné la décision «insensée» de Donald Trump, conviant la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour «faire face à cette nouvelle atteinte au peuple palestinien».

De son côté, l’Organisation démocratique du travail a dénoncé cette décision «hostile et grave», indiquant que cette attitude constitue un outrage aux pactes internationaux et qu’elle menace les droits légitimes des Palestiniens.

Ces acteurs politiques ont unaniment exhorté la communauté internationale, afin de gérer cette situation de crise qui risquerait de détendre sur le Moyen-Orient. Ils appellent notamment à lever le blocus sur la bande de Gaza et à libérer les prisonniers de guerre dans les prisons israéliennes.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com