Politique Publié

Brahim Ghali demande aux Algériens d’ «être patients» avec le Polisario

Temps de lecture: 1'
Capture d'écran vidéo / Yabiladi.com

Brahim Ghali a réuni des dizaines de fidèles pour adresser des messages au parrain algérien. Brahim Ghali a commencé par «saluer» toute l’Algérie, «gouvernement, peuple, partis et toutes les autres instances représentés au sein de la commission de solidarité avec le peuple sahraoui» pour son soutien au Front.

Le secrétaire général s’est dit confiant en «la victoire». Néanmoins, il a tenu a demandé aux Algériens d’être patient. «Nous n’allons pas vous décevoir. Mais soyez patients avec un nous un petit peu. La victoire est proche», a-t-il souhaité sous les applaudissements de l'assistance.

C’est en effet la première fois que le chef du Polisario exprime publiquement de tels propos. Les Algériens commenceraient-t-ils à réviser leur engagement ? La situation économique du pays étant moins favorable, l'Algerie pourrait être tenté de réduire la voilure en matière de soutien financier au mouvement séparatiste. Rappelons également que ces derniers mois, Alger s'est montrée discrête dans son soutien politique au Polisario. Le dernier bras de fer concernant la participation de la "RASD" au sommet UA-UE à Abidjan n'a pu être rendue possible qu'avec l'offensive diplomatique de l'Afrique du Sud. 

Pour mémoire, Brahim Ghali s’est rendu le 7 novembre à Alger où il avait pris langue avec le Premier ministre, Ahmed Ouyahya, mais sans être reçu par le président Abdelaziz Bouteflika. Une visite non programmée qui ressemble plus à une convocation d'urgence sans pour autant être en relation avec un agenda politique international. «Les entretiens ont notamment permis de procéder à une évaluation de la situation de la question du Sahara Occidental aux niveaux régional, africain et international et de passer en revue l'état de la coopération entre l'Algérie et la RASD», annonçait un communiqué de la primature algérienne.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com