En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Religion Publié

Fêter «Aid Al Mawlid Nabaoui», sunna ou hérésie ?

Les Marocains fêtent «Aid Al Mawlid Nabaoui», comme de nombreux pays musulmans dans le monde. Chaque année, au 12 Rabii al Awal du calendrier de l’hégire, l’heure est aux célébrations du jour de naissance du prophète Mohammed (paix et salut sur lui). Toutefois, les Oulémas ne s’accordent pas sur le fait de fêter cette célébration, certains considèrent même que c’est une hérésie.

Temps de lecture: 4'
Célébrations à Salé du aid Al Mawlid nabaoui. / Ph. DR

Les Marocains ont à cœur le fait de fêter l’anniversaire du prophète Mohammed. La commémoration de cette date a lieu le 12 Rabii al Awal de chaque année (calendrier de l’hégire). Au Maroc, Aid Al Mawlid est un jour férié.

Dans plusieurs villes du royaume, des Marocains de tous âges font des marches et allument des bougies, assistent à des célébrations qui font suite à la prière du soir. Les enfants, s’en donnent à cœur joie lors de cette fête, où ils peuvent chanter des Annachids (chants religieux) et certains chants du patrimoine culturel marocain, etc.

D’autres veillent à organiser des sessions dédiées au Madih (louanges à Dieu) et à l’écoute. Dans les zaouias, Aid Al Mawlid est un jour à l’effervescence particulière, puisque les adeptes soufis se rassemblent aux quatre coins du Maroc dans les sièges des zaouias. Toute la nuit est alors dédiée aux Annachids, Madih et autres danses soufies.

A l’approche de cette fête, les réseaux sociaux pullulent de messages de félicitations, pour la plupart sous forme de photos ou de courtes vidéos.

Dans le cadre officiel, le roi Mohammed VI, organise à l’occasion de l’anniversaire du prophète une fête remarquable. Cette dernière a souvent lieu à la mosquée Hassan II, le plus grand lieu de culte musulman au Maroc. Cette année, elle se déroulera à la mosquée Badr à Rabat.

Toutefois, cette commémoration ne connaît pas l’unanimité au sein de la société marocaine. Certains, dont des salafistes, considèrent le fait de commémorer l’anniversaire du prophète comme une hérésie car non basé sur les fondements de la chariaa islamique. De l’autre côté, les soufis, voient cette célébration comme une sunna qu’il faut préserver.

Fêter la naissance du prophète n'existe pas dans la chariaa islamique, ni au temps du prophète

Au niveau des pays musulmans, il existe une divergence sur la date exacte de commemoration de Aid Al Mawlid, puisque les chiites le fêtent le 17 Rabii Al Awal, tandis que les sunnites le 12 Rabii Al Awal. Certains pays, comme l’Arabie saoudite, considèrent que c’est une hérésie. Le Mufti du pays wahhabite avait déclaré auparavant que ces célébrations sont «une hérésie et un mythe (…), elles n’existent pas dans la chariaa islamique, ni au temps du prophète».

Abderrahim El Ghazali, un salafiste marocain contacté par Yabiladi a indiqué qu’ «il n’existe aucune preuve que le prophète Mohammed (paix et salut sur lui) fêtait son anniversaire, ni au temps des Sahabas (compagnons du prophète, ndlr), ni pendant les premiers siècles de l’avènement de l’islam».

«Aucun des Califes qui ayant régné durant les premiers siècles de l’islam n’ont fêté l’anniversaire du prophète. L’amour que portait Aboubakr, Omar, Othmane et Ali (Sahabas, ndlr), ses proches et sa famille envers le prophète était incommensurable.»

Et d’ajouter : «Les célébrations de cette commémoration ont évolué jusqu’à devenir un aid. Le prophète (paix et salut sur lui) avait dit : ‘Les musulmans ont deux aids, pas de troisième’, qui sont Aid Al Adha et Aid Al Fitr.»

Selon le salafiste, «les historiens ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur la date de naissance du prophète. Ce qui est sûr c’est qu’il est né l’année de l’éléphant, un lundi. Certains disent que c’est le 12 Rabii Al Awal, d’autres le 8 et certains le 10. Comme il n’y a pas de consensus sur la vraie date, pourquoi le fêter le 12 ?».

Abderrahim El Ghazali explique que le prophète Mohammed est «mort le 12 Rabii Al Awal. C’est le jour où il y a la commémoration de sa naissance. Ils considèrent que c’est un jour de fête, alors que les historiens se sont mis d’accord sur le fait que c’est le jour de sa mort. Comme certains considèrent que c’est un jour de fête, d’autres pensent que c’est un jour de tristesse et de pleurs...»

Fêter le jour de naissance du prophète est cité dans le Coran

D’un autre côté, Abdellah Guedira, président du conseil local des Oulémas de Rabat a déclaré à Yabiladi, que fêter l’anniversaire du prophète «n’est pas une hérésie et se trouve dans le coran : ‘Dis: [Ceci provient] de la grâce d'Allah et de Sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent’ (Surat Yunus, Aya 58, ndlr). Le prophète (paix et salut sur lui) est un don miséricordieux, pourquoi ne pas le célébrer ?»

«Le prophète (paix et salut sur lui) aimait jeuner le lundi, quand il a été questionné sur la raison de sa décision, il a déclaré: C’est le jour où je suis né et le jour où j’ai été choisi.»

Le président du conseil local des Oulémas de Rabat a ajouté : «Nous fêtons cette commémoration par amour pour le prophète. Commémorer son anniversaire n’est pas une hérésie.»

Concernant le fait que le prophète Mohammed est mort le 12 Rabii Al Awal, Abdellah Guedira déclare : «La joie concernant le prophète dépasse la tristesse. La joie transcende toujours la tristesse. Le prophète (paix et salut sur lui) avait dit : ‘Je suis bon pour vous, que je sois vivant ou mort’. C’était une richesse pour nous quand il était vivant, et il l’est encore même s’il est mort.»

Le hadith nabaoui qui spécifie qu’il n’y a que deux aid dans l’islam, Abdellah Guedira y réagit en disant qu’il existe deux aid, dans le Coran et la Sunna. «Ceux qui aiment le prophète diront : «Les gens ont deux aid par an. Mais le prophète devrait être fêté chaque jour», indique le président du conseil local des Oulémas de Rabat.

«Ceux qui interdisent de fêter l’anniversaire du prophète (paix et salut sur lui), interdiront aussi les avions et les voitures, parce que le prophète n’est pas monté dedans. Notre amour pour le prophète nous interdit de fêter d’une manière qui ne lui rend pas hommage».

32 commentaires
gerardibrahim
Date : le 06 décembre 2017 à 10h50
salam vous citez la sourate 10 يونس Yūnus Jonas versets 57 - 58 .يَا أَيُّهَا النَّاسُ قَدْ جَاءتْكُم مَّوْعِظَةٌ مِّن رَّبِّكُمْ وَشِفَاء لِّمَا فِي الصُّدُورِ وَهُدًى وَرَحْمَةٌ لِّلْمُؤْمِنِينَ 57. Ô hommes ! Voici venu à vous un appel de votre Seigneur, qui est à la fois un remède pour le mal qui ronge les cœurs, un guide et une miséricorde pour les fidèles. . قُلْ بِفَضْلِ اللّهِ وَبِرَحْمَتِهِ فَبِذَلِكَ فَلْيَفْرَحُواْ هُوَ خَيْرٌ مِّمَّا يَجْمَعُونَ 58. Dis : «C'est là une grâce et une miséricorde de Dieu dont les hommes devraient se réjouir, car elles sont bien plus précieuses que toutes les richesses qu'ils accumulent.» le sens donné de" appel" n'est pas celui du Prophète mais de la Parole de Dieu l'Unique adressé au Prophète je vous rappelle cette sourate et ce verset qui a son importance pour ne donner le culte Unique à Dieu l'Unique sourate 33 الأحزاب al-aḥzāb les faction -coalisés verset 40 .مَّا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِّن رِّجَالِكُمْ وَلَكِن رَّسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيماً 40. Non, Muhammad n'est le père d'aucun homme d'entre vous, mais il est l'Envoyé de Dieu et le sceau des prophètes. Dieu est au courant de tout. sourate 21الأنبياء anbiyāʾ les Prophètes verset 25 .وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ 21.25. Nous n'avons envoyé avant toi aucun prophète à qui il n'ait été révélé qu'il n'y a point d'autre divinité que Moi et que c'est Moi que vous devez adorer. Baudrier Gérard Ibrahim Thouars (79) France
Marc814
Date : le 03 décembre 2017 à 19h22
Salam, À cette époque, ils ne savaient même pas quand ils étaient nés, c'était donc difficile de fêter leurs anniversaires. Peut-être qu'à cette époque ça n'existait pas de fêter l'anniversaire. Ce n'est qu'une question et peut-être te semble-t-elle un peu bête sad smiley
Citation
TIGELLIUS à écrit:
Salam Si ses compagnons et lui-même ne l'ont pas fait, pourquoi nous devrions le faire ?
TIGELLIUS
Date : le 03 décembre 2017 à 14h55
Salam Si ses compagnons et lui-même ne l'ont pas fait, pourquoi nous devrions le faire ?
Citation
Marc814 à écrit:
Salam, C'est à dire que tu pense que l'on peut célébrer son anniversaire ou pas.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com