Menu

archive_2 Archive  

Nomad #51 : Ait Bouguemez ou la vallée heureuse

Ait Bouguemez est devenue, en quelques années, une destination prisée par les touristes en quête de dépaysement et d’activités sportives pour tous les âges et tous les goûts. Située dans le Haut-Atlas central, la vallée d’Ait Bouguemez représente une immersion totale dans le quotidien des habitants qui ont gardé leurs traditions d’antan. Voyage.

Publié
Ait Bouguemez, surnommée la vallée heureuse. / Ph. DR
Ph. Geektrip.ma
Ph. Geektrip.ma
Ph. Geektrip.ma
Ph. Geektrip.ma
Ph. Geektrip.ma

La vallée d’Ait Bouguemez est une destination riche en surprises. Surnommée «la vallée heureuse» à cause des paysages uniques dont elle dispose, ce lieu est prisé par les amateurs de sensations fortes et férus de nature. 250 kilomètres séparent Marrakech de la vallée, soit l’équivalent de «six heures de route rien que pour l’aller», explique à Yabiladi Mohamed Al Hayane alias Momo, un des premiers guides de montagne au Maroc.

En 1987, Momo effectue son apprentissage dans la première promotion aux métiers de montagne dans le premier centre de formation aux métiers de montagne au Maroc, situé à Ait Bouguemez. Depuis ce jour, il effectue des activités au départ de la vallée vers la vallée de M’goun.

Ph. DRPh. DR

«Ait Bouguemez est une zone pilote du tourisme rural, de montagne, comme Toubkal», s’enthousiasme le guide de montagne. Selon le natif d’Ouarzazate, il faut absolument passer deux nuits minimum à la «vallée heureuse» pour pouvoir vivre l’expérience pleinement. Les nombreuses activités à disposition des touristes peuvent ravir tous les goûts, même pour les adeptes de la procrastination et la flemmardise.

«Il y a les balades, les randonnées à pied. Il y a la possibilité de faire du ski, mais il faut ramener son matériel (des ciseaux, par exemple), de faire du VTT (vélo tout terrain). Les familles mettent a disposition des ânes ou des mules pour faire des balades dans les douars alentours puis invitent les touristes à manger chez l’habitant.»

La richesse de la vallée permet de faire d’autres activités, tels que le canyoning au départ des gorges de Arouss ou d’Azrou, ainsi que l’initiation à l’escalade, «il existe des voies pour escalader des montagnes, mais avec des cordes», explique Momo.

La vallée d'Ait Bouguemez est un paradis pour les sportifs en quête de sensations fortes. / Ph. DRLa vallée d'Ait Bouguemez est un paradis pour les sportifs en quête de sensations fortes. / Ph. DR

Authenticité et rencontre avec les habitants

Les habitants d’Ait Bouguemez vivent paisiblement. «Ils ont grandi dans un environnement naturel exceptionnel, entre les bras de ces montagnes qui sourient l’été. Il est vrai que lors de l’hiver, les conditions sont très difficiles. Par contre, durant l’été les touristes sont subjugués par les paysages indescriptibles de la vallée», ajoute Mohamed Al Hayane. Dans les petits villages de la vallée, une réelle authenticité se fait sentir, les maisons sont en pisé, «les locaux continuent de faire perdurer les traditions, ils encouragent la fabrication artisanale des tapis, de l’oud, de l’argile», indique le guide de montagne.

«La vallée dispose de traces de dinosaures uniques, qu’on ne trouve pas dans les autres vallées.»

Même son de cloche chez Moussa Mesrour, paléontologue contacté par Yabiladi : «C’est la plus grande concentration d’empreintes de dinosaures qu’on peut trouver au Maroc. Il y’en a dans la vallée, près de Tabante. Il y a des empreintes même dans la cour d’une maison. Ils sont éparpillés plus spécifiquement à Demnate, jusqu’à Ait Bouguemez.»

La vallée d’Ait Bouguemez est indéniablement faite pour les touristes en quête de paix, ceux qui souhaitent se recentrer sur eux-mêmes loin des tracas du quotidien, dans un environnement à l’air pur, au milieu des montagnes du Haut-Atlas. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/