Sport   Publié

Qualification du Maroc au Mondial : Les villes marocaines célèbrent la victoire des Lions

Nuit blanche pour tous aux quatres coins du royaume. Klaxons, chants, effusions de joie et de communion entre supporteurs de l'équipe nationale fiers de la qualification pour la Coupe du monde 2018.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. / DR

Une qualification pour le mondial en Russie en poche. Un match contre la Côte d'Ivoire gagné avec brio à Abidjan. Le Maroc célèbre avec enthousiasme la victoire de son équipe nationale de football. 

Dès le coup de sifflet du match, les Marocain(e)s sont sortis par milliers dans les différentes ville du royaume. Nuit blanche en perspective, petts et grands se sont donnés rendez-vous sur les places centrales ou les grandes artères. 

Yabiladi était au milieu des Casablancais(es) pour vivre ce moment de communion et de ferveur nationale autour des Lions de l'Atlas. Mais il n'y a pas qu'à Casablanca que la liesse des supporters du Maroc a envahi les rues.

La population de Guelmim a investi les rues de la ville pour exprimer sa joie et ses remerciements au onze national. Partout dans la ville où l’ambiance est euphorique et exceptionnelle, les drapeaux marocains flottaient, tandis que des cortèges de véhicules sillonnaient les artères de la cité, indique la MAP.

La ville d'Agadir a aussi fêté avec enthousiasme et beaucoup de ferveur la victoire de la sélection nationale. «On ne s'en remet pas... mais c'est tellement bon», s'écrit Mohamed, la trentaine, à l'issue du match suivi avec plusieurs centaines d'autres téléspectateurs, sur écran géant sur la corniche de la ville.

De plus, un véritable concert de klaxons avec des youyous et des scènes de joie et de liesse populaire ont animé la ville de Nador jusqu'à une heure tardive de la nuit de samedi dans une ambiance festive.

Idem à Essaouira : aussitôt le coup de sifflet final donné, des Souiris et des visiteurs de la cité des Alizés, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, solo ou en compagnie, ont ainsi pris d’assaut les différents axes et artères de la ville, en marrée humaine, pour fêter majestueusement ce grand exploit.

A la place Dcheira, au centre de Laâyoune, les couleurs nationales dominent le décor, alors que les boulevards Mekka, Al Kairaouane et Mohammed VI, principales artères de la ville, étaient pris d’assaut par des milliers de supporters en liesse donnant libre cours à leur immense joie pour cet exploit historique. 

A Oujda, vélos, cyclomoteurs, motos, voitures et taxis saluaient par de bruyants concerts de klaxons la brillante victoire des Lions de l'Atlas et cette qualification tant attendue.

Tandis qu'à Fès, aussi bien dans le centre-ville que dans les différents quartiers de la capitale spirituelle du Royaume, c’était le même enthousiasme et la même ferveur.

Enfin à Rabat, les supporteurs drapés de couleurs nationales, ont pris d'assaut les principales artères et les places publiques du centre-ville pour fêter cet exploit et la bonne prestation des joueurs de l'équipe nationale.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com