En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Sahara : Après le phosphate et le poisson, le Polisario dénonce l'exploitation du vent par le Maroc

Photo d'illustration. / DR

Après avoir accusé le Maroc d’exploiter les ressources naturelles du Sahara occidental, le Polisario dénonce aujourd’hui les projets éoliens du royaume, exploitant les vents du Sahara, ressource pourtant renouvelable.

Dans un sondage publié vendredi par Western Sahara Resource Watch (WSRW), un réseau d’organisations et d’activistes proches du Front, le mouvement séparatiste affirme que «les projets éoliens marocains dans les territoires sahraouis occupés violent systématiquement les décisions de la Cour européenne de justice et des Nations unies» (sic).

Citée par l’«agence de presse» du Front, l’organisation déclare qu’«avec les nouveaux parcs éoliens prévus à Boujdour, 40,3% de la production d’énergie verte du Maroc proviendraient des territoires occupés du Sahara occidental d’ici 2020» (resic).

Le mouvement séparatiste fait référence au projet Aftissat, qui devrait être implanté dans le sud de Boujdour et permettra de produire de l’électricité en utilisant l’énergie éolienne. Au total, 1,5 million d’habitants de la région devraient en bénéficier. De plus, ce projet, signé le 8 décembre 2016, devrait créer plus de 900 offres d’emploi.

Contrairement à ce qui a été annoncé par le Polisario, le projet mené par l’entreprise allemande Siemens, la multinationale italienne d’énergie renouvelable Enel Green Power et la société énergétique marocaine Nareva, le projet s’inscrit en faveur des populations sahraouies. Il s’agit d'un programme de développement qui vise à créer des emplois dans la région tout en utilisant des ressources énergétiques renouvelables pour préserver l’environnement.

10 commentaires
bedji
Date : le 11 novembre 2017 à 21h20
Tout le monde a compris que ce n'est qu'une question de sémantique: lorsque le Maroc parle de développement d'une filière (poisson,phosphates,énergies renouvelables), cela met en rage Polisario/Algérie qui parle eux d'exploitation. Les emplois vont en priorité aux habitants de la région, sinon prouvez le contraire! Ce n'est pas au Maroc de se justifier sur des accusations qui ne sont pas étayées du tout mais sont très générales. Cela relève de la mauvaise foi du Polisario/Algérie qui eux ne développent rien dans les camps de Tindouf sinon la misère! J'invite tous les vrais sahraouis qui en ont ras le bol du mensonge permanent de leurs geôliers polisariens et algériens à rentrer chez eux au Maroc pour continuer à développer leurs belles provinces.
FATEM95
Date : le 11 novembre 2017 à 15h36
Je ne comprends pas. Certains répondent à ce Bernoussi mais il n’apparait pas dans les commentaires. Il y a un bug apparemment.
FATEM95
Date : le 11 novembre 2017 à 15h32
Ils ne reprendront rien du tout. Cette menace fait partie du portefeuille des armes politico-psychologiques qu'Alger agite en permanence pour se justifier. Si elle passe à l'acte, elle se ridiculise et elle ne peut plus utiliser cette arme. C'est la même chose quand elle use du misérabilisme et de la pseudo-famine dans les camps. ça a fini par se retourner contre elle. Ce disque a aujourd'hui cessé. Même ses relais ONG et show biz ils en parlent plus. Ils vont progressivement vers l'inévitable: l'impasse au bout de la rue.
Citation
solero à écrit:
Tot ou tard ils reprendront les armes on n'attend que ça pour leur régler leur compte une fois pour toute. Si vous croyez qu'on va laisser la moitié de notre pays aux algériens alors vous rêvez winking smiley
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com