En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société   Publié

Tanger : Après la polémique, El Fizazi dispensé du prêche de ce vendredi ?

Temps de lecture: 1'
Le cheikh salafiste Mohamed El Fizazi. / Ph. DR

Au lendemain de la polémique sur la «jeune épouse» du cheikh salafiste Mohamed El Fizazi, l’imam de la mosquée tangéroise Tarik Ibn Ziyad a-t-il demandé à être dispensé du prêche de ce vendredi ?

Al Aoual répond aujourd’hui par l’affirmative, citant l’épouse palestinienne d’El Fizazi. D’après elle, le cheikh salafiste aurait contacté la délégation régionale du ministère des Habous et des affaires islamiques pour demander à être dispensé du prêche de ce vendredi. «Il a expliqué qu’il était fatigué suite à ses déplacements au poste de police pendant trois jours successifs», poursuit son épouse.

Mohamed El Fizazi est accusé d’avoir épousé une jeune femme sans acte de mariage. L’ancien détenu poursuivi dans le cadre d’une affaire liée au terrorisme mais gracié par le roi Mohammed VI réfute ces accusations. Le «scandale», pour reprendre le terme utilisé par les médias, a fait le tour de la toile et des sites d’information. Les internautes restent partagés, entre ceux qui soutiennent El Fizazi et les autres qui donnent raison à sa prétendue épouse.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com