En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Culture Publié

Audrey Azoulay toujours en lice pour prendre la tête de l’Unesco

Les deux candidats finalistes pour la direction de l'UNESCO, Audrey Azoulay et le Qatari Hamad bin Aboulaziz Al-Kawari. / Ph. Twitter

Audrey Azoulay, l’ancienne ministre française de la Culture, est arrivée en tête et à égalité avec le candidat du Qatar à l’issue du troisième tour de scrutin pour l’élection du prochain directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), informe l’Agence France presse (AFP).

Seul cinq candidats «restent en lice, après le retrait mercredi du représentant du Vietnam». Audrey Azoulay et le diplomate qatari Hamad bin Abdoulaziz Al-Kawari ont recueilli 18 des 58 voix du conseil exécutif de l’Unesco, selon les résultats officiels.

La fille d’André Azoulay a comblé l’écart entre elle et Hamad bin Aboulaziz Al-Kawari, également ancien ministre de la Culture. Elle avait reçu 13 voix, tandis que le Qatari en avait 20, ce mardi, lors du deuxième tour de l’élection. L’ancienne ministre et ambassadrice égyptienne Moushira Khattab arrive en troisième position, avec 13 votes en sa faveur.

Le conseil exécutif de l’Unesco doit choisir le successeur de la Bulgare Irina Bokova, «qui achève deux mandats marqués par des dissensions politiques et les difficultés financières de l'organisation».

Les votes ont lieu chaque jour depuis lundi. «Jusqu'à quatre tours de scrutin peuvent être organisés si aucun candidat n'atteint la majorité absolue. Si un cinquième vote devait être organisé, il porterait alors sur les deux arrivés en tête au 4e tour», précise l’AFP. Le choix du conseil exécutif va être soumis à l’approbation de la conférence générale des 195 Etats membres le 10 novembre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com