Menu

Environnement Publié

Surfrider Foundation Maroc : Une pétition contre la création du delphinarium d’Agadir

Temps de lecture: 1'
L’ONG Surfrider Foundation Maroc a lancé une pétition contre la création du delphinarium d’Agadir. / DR

L’ONG Surfrider Foundation Maroc, qui œuvre pour «la protection, la mise en valeur et la gestion durable du littoral, des vagues et de ses usagers», a lancé une pétition sur le site Avaaz.org contre la création du delphinarium d’Agadir.

«Alors que le Maroc, sous la vision éclairée de sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, s’est doté d’une stratégie nationale de développement durable (SNDD) pour relever courageusement les défis du XXIème siècle auxquels la Planète fait face aujourd’hui, la ville d’Agadir a autorisé la création d’un Delphinarium à Anza (Projet de la Société Agadir Dolfin World) allant à l’encontre même de la notion de développement durable», écrit l’ONG, dont la pétition s’adresse au ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Celle-ci énumère plus loin les conditions auxquelles sont soumis les dauphins en captivité : espérance de vie deux fois moins importante que celles des dauphins en milieu naturel ; développement de maladies dues à la captivité ; rupture avec la vie sociale ; disparition de l’ouïe, leur sens premier.

«Plus d’une dizaine de dauphins sont massacrés en mer pour 1 dauphin capturé pour les Delphinariums», dénonce également Surfrider Foundation Maroc. «Afin d’approvisionner les Delphinariums, les dauphins sauvages sont capturés en mer à l’aide de filets dans un climat d’une extrême violence. Les plus beaux spécimens sont revendus aux dresseurs de Delphinariums et les autres sont massacrés dans un bain de sang effroyable… Pour 1 dauphin capturé environ 17 dauphins sont tués», détaille-t-elle plus loin.

«A l’heure où les associations et ONG de nombreux pays militent pour la fermeture des Delphinariums sur leur territoire, pourquoi le Maroc voudrait-il en 2017 créer son premier Delphinarium alors qu’il s’est engagé dans la voie du développement durable ?», s’interroge encore l’ONG.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate