Menu

Culture   Publié

«Les hommes d’argile» ou l'histoire d'un soldat marocain dans la Seconde Guerre mondiale

Temps de lecture: 1'
L'affiche du film «Les hommes d’argile» du réalisateur belgo-marocain Mourad Boucif. / Ph. DR

«Les hommes d’argile» est un film sorti dans les salles de cinéma en France le 20 septembre. Sa particularité ? Il raconte l’histoire de Souleyman, un berger marocain qui sera converti en un soldat afin de combattre les troupes allemandes dans la Seconde Guerre mondiale.

En parfaite symbiose avec la faune et la flore, cet orphelin se mariera d’abord à Khadija, la fille d’un caïd réticent au mariage de sa fille avec un berger, raconte le synopsis du film relayé par Allo Ciné. Les histoires d’amour du berger avec Khadija et avec la nature cesseront brutalement pour une raison qui ne lui concernait guère : l’invasion de la Pologne par les troupes d’Hitler. Des étincelles d’une guerre qui pousseront des recruteurs à se rendre au village en recherche de jeunes marocains. Des soldats qui seront destinés à renforcer les troupes françaises.

Souleyman se retrouve ainsi dans une atmosphère qui lui est complétement étrange : le froid et l’inconnu, sur un front meurtrier et sous les ordres d'un commandant d’unofficier sans pitié. Seul un officier fera preuve d’un peu plus d’humanité à son égard. Souleyman sera aussi à l’écoute de ses camarades auxquels il tente de redonner espoir, tout en faisant preuve, sur le champ de bataille, de bravoure face aux troupes d’un nouvel ennemi.

Plus qu’un film de guerre, «Les hommes d’argile» est une fable sur la condition humaine, commente Allo Ciné.

«Les hommes d’argile» est le deuxième travail du réalisateur Mourad Boucif dans le même registre après «La Couleur du sacrifice». Le réalisateur belgo-marocain est très actif dans le tissu associatif bruxellois.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com