Menu

Breve

Maroc : La réforme constitutionnelle présentée aux partis et aux syndicats, toujours sans texte

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Le conseiller du roi et président de la commission de suivi de la réforme constitutionnelle, Mohammed Moatâssim, a invité les dirigeants de partis politiques et syndicats à une réunion urgente ce mardi 7 juin. Les travaux de la Commission consultative sur la réforme constitutionnelle y sont présentés.

Deux partis politiques et un syndicat se sont pourtant retirés de la réunion, selon le site d'information Lakome.com. Le Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS), le Congrès national itihadi (CNI) et la Confédération démocratique du travail (CDT) estiment que les engagements sur la méthodologie n'auraient pas été respectée. Abdelsalam El Aziz, secrétaire général du CNI explique que «nous étions surpris par M. Mouâtassim qui nous propose qu’Abdellatif Manouni, le président de la CCRC nous présente une synthèse orale des grandes lignes du projet de la nouvelle constitution».

«Les partis et les syndicats devaient recevoir le projet de constitution pour l’étudier. [...] De manière responsable, nous avons contribué avec nos propositions dans ce chantier, mais on veut que notre participation soit effective et non pas avoir un rôle de figurant», explique Abdelsalam El Aziz.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com