En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Média Publié

Liberté de la presse : Les médias en ligne au Maroc entre «répression» et «nouvelles formes de censure»

Ce mardi, l’Institut international pour l’action non-violente (Novact) a présenté dans les locaux de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) son étude, «Les médias en ligne au Maroc et le journalisme citoyen : Analyse des principales limites à un environnement favorable». L’occasion de dresser un bilan, sombre, de la situation des médias en ligne à la lumière du nouveau Code de la presse.

Photo d'illustration. / DR

Au Maroc, «si la liberté de la presse n’existe pas pour la presse écrite (…), elle est très restreinte pour les médias en ligne». C’est ce qui ressort des conclusions de l’étude réalisée par l’Institut international pour l’action non-violente (Novact), présentée aujourd’hui dans les locaux de l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Le projet entre dans le cadre «Octets sans frontière : pour la défense, la protection et la promotion de l’espace numérique», réalisé par l’AMDH et financé par le Fonds des Nations unies pour la démocratie (FNUD).

Une liberté «soumise à la volonté du système du pouvoir»

L’étude se penche sur les médias en ligne au Maroc, des dernières années du règne de feu le roi Hassan II au mouvement du 20 février, en passant par les premières années du règne du roi Mohammed VI et les attentats de Casablanca en 2003. Ses auteurs, Jesús García Luengos et Laurence Thieux analysent les principales limites d’un environnement favorable aux médias en ligne et au journalisme citoyen. L’étude pointe du doigt une «liberté de la presse soumise à la volonté du système du pouvoir» et des pressions «internes comme externes» exercées sur les médias en ligne.

«Malgré les promesses successives et les discours prononcés en faveur de ces libertés, le fait est qu’aujourd’hui la liberté de la presse n’existe pas pour la presse écrite. Elle est très restreinte pour les médias en ligne dans un espace délimité par les classiques lignes rouges auxquelles de nouvelle nuances et variantes se sont greffées. En même temps, l’autocensure est la norme et la pleine liberté de critère est une exception.»

L’étude détaille ensuite les lacunes enregistrées dans plusieurs domaines liés à la presse en ligne. Ses rédacteurs insistent d’abord sur la notion de journalisme citoyen ; une nouvelle forme d’expression qui fleurit à l’ère des réseaux sociaux et des blogs, bien qu’absente du Code de la presse et de l’édition. Ce journalisme «tente de se frayer un chemin dans ce milieu hostile», observent Jesús García Luengos et Laurence Thieux. Un environnement «où se multiplient de nouvelle formes de répression et de menaces (…) et où abondent la pollution informative, la diffamation continue, l’espionnage et les cyber attaques».

Ahmed El Hayej, président de l'AMDH en compagnie de Laurence Thieux, mardi 12 septembre 2017 à Rabat. / Ph. DRAhmed El Hayej, président de l'AMDH en compagnie de Laurence Thieux, mardi 12 septembre 2017 à Rabat. / Ph. DR

Insuffisances du Code de la presse et nouvelles formes de censure 

D’ailleurs, le document évoque longuement le Code de la presse et de l’édition. Si l’étude se félicite que «la liberté de la presse sous format électronique [soit] recueillie pour la première fois» dans ce code, la «déclaration préalable du site d’information» auprès du procureur du roi est critiquée. Citant les experts et les organisations de la société civile, le rapport estime que «cette condition ne devrait pas être exigée». L’obligation pour les médias en ligne de s’enregistrer sous le domaine «.ma» pour bénéficier des cartes de presse et des subventions publiques est aussi pointée du doigt, tout comme les terminologies floues employées dans le texte. 

«La normative adopte une approche vague et superficielle s’agissant de la question des droits des journalistes et les conditions de l’exercice de la liberté de la presse, et des droits d’expression et d’édition (…) La question la plus critiquée est le maintien de la possibilité de peines de prison pour un journaliste pour une action commise dans le cadre de l’exercice de sa profession.»

Et ce n’est pas tout : l’étude critique également les «sanctions économiques très élevées» mais surtout le libre arbitre de la justice de faire appel au Code pénal au lieu du Code de la presse et de l’édition. Sur ce point, l’étude reconnaît, citant le recensement des violations de la liberté de la presse, que «de nombreux journalistes et activistes ont été poursuivis pour des délits de droit commun».

Autre réalité dont souffrent les médias en ligne au royaume : «Les nouvelles formes de répression et de censure exercées par l’Etat.» L’étude souligne la création, par les agents de l’Etat, de sites d’information «dont la mission est de diffamer et de contrecarrer l’information critique vis-à-vis du régime». 

«Recours fréquents à la diffamation, incrimination pour des délits de droits communs, surveillance des personnes, menaces, espionnage informatique, répression des initiatives de formation des journalistes citoyens… Des mesures qui servent toutes le même objectif : l’éradication du journalisme indépendant ou le renforcement de l’autocensure», conclut l’étude.

26 commentaires
Rifian-Genlteman
Date : le 18 septembre 2017 à 16h53
SUITE 3 BREF! je rassure tout le monde: je n'ai pas de HAINE du tout envers les gens de bonne volonté et envers n'importe quel ethnie et/ou groupe religieux.... PS: je le dis avec sincérité
( Les Juifs du quotidien savent que:  le Sionisme est au Judaïsme  ce qu l'Islamisme est à l'islam  )... QU'ALLAH   (swt) ,Créateur de tous humains, animaux, végétaux, minéraux, ETC.. 
Ouvre les coeurs de tous nos frères en HUMANITE  , de toutes confessions et philosophies.. 
Car, quoi qu'on puisse en dire : L'ISLAM est UNIVERSALISTE et n'est pas ce que les médias veulent enfoncer dans le crâne, dans tous les foyers aux USA, un seul homme aux Nu-Pieds fait plus peur que l'armée Rouge de Russie (milliers d'ogives nucléaires, sous marins lanceurs d'ogives...

Autre chose sur ce (chouette) site: IL y a beaucoup de gens, tous Marocains et souvent des hommes, qui expriment un "racisme-tribal "virulent et/ou un profond mépris envers leurs compatriotes RIFAINS.avec une extrême VULGARITé (genre: va niker ta m... !) , avec un vocabulaire indigent, une Orthographe saignant les yeux. Ce genre de HAINE totalement gratuite est la MORT de l'AME. Les Animaux , absolument tous et toutes les espèces ne savent pas ce veut dire Détester et HAIR, il ne chassent que pour se nourrir.
Rifian-Genlteman
Date : le 18 septembre 2017 à 16h48
SUITE 2 Et la TV, c'est pire ! ça devient même du BRAIN-WASHING ! ne laissez plus rentrer ce "satan" rentrer chez vous car il vous fait le même conditionnement que les chiens de PAVLOV : C,à.d : va vous transformer en consommateurs compulsifs en créant des besoins inutiles ! En achetant des choses dont vous n'avez absolument pas besoin ( créant l'illusion du Bonheur). Si vous arrivez à être conditionné à ce point,avec le malheur de ne pas parvenir à acheter ce qu'ils veulent (faute d'argent), (les Marocains sont modestes vous deviendrez un Névrosé ! PS: le plus haut taux de névrosés au monde se trouvent ( par hasard ?) aux USA Je n'ai pas encore jeté la mienne, car il reste encore dans mon abonnement (National Geographic, Ushuaïa tv,...ETC) que je regarde+/- 1 heure par jour et là, j'admire la PERFECTION de la création d'ALLAH (swt) .... et je me dis que Mr. Darwin était un bon Humoriste :à moins qu'il descend vraiment du CHIMPANZE :-)
Rifian-Genlteman
Date : le 18 septembre 2017 à 16h48
Et la TV, c'est pire ! ça devient même du BRAIN-WASHING ! ne laissez plus rentrer ce "satan" rentrer chez vous car il vous fait le même conditionnement que les chiens de PAVLOV : C,à.d : va vous transformer en consommateurs compulsifs en créant des besoins inutiles ! En achetant des choses dont vous n'avez absolument pas besoin ( créant l'illusion du Bonheur). Si vous arrivez à être conditionné à ce point,avec le malheur de ne pas parvenir à acheter ce qu'ils veulent (faute d'argent), (les Marocains sont modestes vous deviendrez un Névrosé ! PS: le plus haut taux de névrosés au monde se trouvent ( par hasard ?) aux USA Je n'ai pas encore jeté la mienne, car il reste encore dans mon abonnement (National Geographic, Ushuaïa tv,...ETC) que je regarde+/- 1 heure par jour et là, j'admire la PERFECTION de la création d'ALLAH (swt) .... et je me dis que Mr. Darwin était un bon Humoriste :à moins qu'il descend vraiment du CHIMPANZE :-)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com