Menu

Politique Publié

Expulsion de Khadijetou El Mokhtar : Les médias du Polisario accusent le lobby marocain à Lima

Temps de lecture: 1'
Khadijetou El Mokhtar, «ambassadrice itinérante sahraouie en Amérique latine» à l'aéroport de Lima. / Ph. Futuro Sahara

Les médias du Front Polisario se sont indignés dimanche suite à l’expulsion de Khadijetou El Mokhtar, «ambassadrice itinérante sahraouie en Amérique latine» et présidente d’une ONG du front. Le média proche de Lamine Bouhali, Futuro Sahara rapporte que les autorités péruviennes ont interdit à Khadijetou El Mokhtar de franchir la frontière «suite à l’intervention du puissant lobby marocain au Pérou».

«La diplomate a affirmé que les autorités péruviennes, en collaboration avec le lobby marocain, entrave son arrivée à son lieu de travail en tant qu’ambassadrice chargée d’une mission», écrit le média. Ce dernier explique aussi que «cet incident politique a été transformé en une question migratoire». La «diplomate a exprimé son étonnement quant à cette procédure, informant qu’elle détient un passeport espagnol valable», poursuit Futuro Sahara.

Plus prudente, l’«agence de presse officielle» du Polisario, «Sps Rasd» rapporte ce lundi que «des parties inconnues sont derrière la détention à l'aéroport de Lima de l’ambassadrice itinérante sahraouie en Amérique latine, Khadijetou El Mokhtar». Un contact direct avec les autorités péruviennes à plusieurs niveaux serait en cours «pour permettre à (…) Khadijetou El Mokhtar, de mener à bien ses fonctions», lit-on dans la dépêche.

Enfin, Sawt El Jamahir, un autre média pro-Polisario précise que Khadijetou El Mokhtar a été «expulsée vers l’Espagne».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com