Menu

Breve

France : Le premier ministre condamne l'agression de Boris Faure par M'jid El Guerrab

Publié
Le premier ministre français a condamné la violence à l'encontre de Boris Faure / Ph. Franceinfo
Temps de lecture: 1'

Invité ce dimanche de l'émision animée par Ali Baddou sur Franceinfo, le premier ministre, Edouard Philippe, a appelé le député de LREM M’jid El Guerrab à «tirer les conséquences de ses actes», espérant qu’il «prendra ses responsabilités». «Il s’est, et il a bien fait de le faire, mis en congé de la formation politique de La République en marche», a noté M. Philippe lors de l’émission «Questions politiques», tout en soulignant que «tout dans le débat politique peut être vif, mais rien ne justifie la violence physique, elle doit donc être condamnée, condamnée sévèrement».

Prétextant la séparation des pouvoirs il a évité d'appeler explicitement à la démission du député El Guerrab, mais a appuyer le fait que «c’est à lui qu’il appartiendra de tirer les conséquences de son acte», rapporte l'AFP.

Pour rappel, le député macroniste avait annoncé vendredi s'être mis en congé de son parti et de son groupe parlementaire. Ill a été convoqué en début de semaine par la direction de la LREM, qui pourrait décider d’une exclusion.

M’jid El Guerrab, 34 ans, a été mis en examen samedi pour «violences volontaires avec arme» ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à 8 jours, après l’agression à coups de casque d’un cadre du PS, Boris Faure, mercredi dernier.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com