Menu

Sport Publié

Maroc-Algérie : Polémique autour des irrégularités de la vente des billets

A l’approche du choc de samedi entre le Maroc et l’Algérie, la vente des billets pour le match pose problème. Plusieurs milliers de supporters des Lions de l’Atlas sont confrontés depuis ce début de semaine, à des pénuries de tickets dans des grandes villes. Parallèlement, le marché noir a ouvert ses portes. Le comble, tout ceci arrive à peine 24 heures après la mise en vente officielle des tickets.

Temps de lecture: 2'
DR

Les plaintes n’ont pas tardé à monter, alors que les billets pour le derby maghrébin ont officiellement été mis en vente par la fédération royale marocaine de football (FRMF), le dimanche 29 mai. Plusieurs internautes sont allés crier leur mécontentement au ministre des Sports, Moncef Belkhayat qui a réagi dimanche même.

Un message posté sur sa page Facebook annonce que les ventes se sont bien passées dans l’ensemble des villes, à l’exception de Casablanca et Marrakech, où «la demande a largement excédé l'offre». Le ministre a également assuré que «les billets sont encore disponibles et seront vendus tous les jours».

Seulement, la réalité sur le terrain est bien différente. Dès lundi 30 mai les standards de la FRMF annoncent déjà qu’il n’y a plus de billets disponibles. A Casablanca, le guichet du complexe Mohamed V aurait fermé ses portes à midi, d’après une source sur place. Les personnes arrivées à partir de cette heure n’auraient trouvé comme interlocuteurs que des policiers. Ce mardi, c’est la MAP qui annonçait que les billets étaient épuisés, à l’exception de ceux réservés aux supporters MRE.

Autre problème constaté sur les lieux de ventes, celui des tickets vendus au marché noir. Devant la difficulté de certains supporters à se procurer le fameux sésame, c’est en toute impunité que certains se sont livrés à une vente parallèle, où seule la loi de la surenchère compte. D’après les différents témoignages, les prix, des 30 et 150 dirhams prescrits par la FRMF, variaient entre  200 et 700, voire 1000 dirhams.

La restriction imposée par la FRMF aux vendeurs (pas plus de 3 billets par acheteurs) ne semble pas avoir produit d’effet, sinon celui d’avoir aggravé les enchères, pour maximiser les gains sur les billets revendus.

Si le ministre se veut rassurant, en annonçant que les prix arrêtés par la FRMF avaient été fixés  dans le but de faire un maximum d’heureux parmi les supporters, il semble bien que pour l’heure, la gestion des guichets multiplie les mécontents. 

offres et demandes
Auteur : zsahara
Date : le 01 juin 2011 à 23h47
cette opération de vente respecte les critères de l'offres et la demande, au niveau de la commercialisation

de la création de la polémique pour démotive les marocains et créent un climat orageux qui sera exploité favorablement par l'autre équipe.
Ne soyez pas naifs...
Gardez le sang froid
Honteux
Auteur : C-Amir
Date : le 01 juin 2011 à 11h52
Je suis au Maroc pour le match et je suis a la recherche de billets depuis dimanche et impossible d'en trouver même aux guichets des stades... Les seuls interlocuteurs sont les policiers... Aucune communication, rien, juste le mépris pour les supporters, et ca veux organiser une coupe du monde???
Dernière modification le 01/06/2011 11:52
bsahtak
Auteur : snif
Date : le 01 juin 2011 à 09h18
c'est la même chose pour les gros matchs d'europe, du moment où il y a une forte demande il y aura tjrs des exces ...
j'espère juste qu'ils vont produire du bon foot !!!!
40€ la place
Auteur : MaghribiFier
Date : le 31 mai 2011 à 22h20
Salam,

L'organisation est vraiment du n'importe quoi ... J'ai réussi à avoir une place à 40€ et avec du mal ...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com