Menu

Environnement Publié

Un navire vraquier évacué après que sa cargaison d’engrais a pris feu entre Boujdour et Grande Canarie

Temps de lecture: 2'
Le navire MV Chershire appartenant à Bibby Line Limited. / Ph. Hans Fairhurst-Marinetraffic.com

L'équipage d'un navire britannique baptisé MV Cheshire et propriété de l’entreprise britannique Bibby Line Limited, a été sauvé par des hélicoptères à 45 miles (près de 72 kilomètres) au sud de la Grande Canarie, une des îles Canaries d'Espagne, au large du nord-ouest de l'Afrique, rapporte le Dailymail.

D’après un communiqué publié par la société cette semaine, «le navire est chargé d'une cargaison complète d'engrais à base de nitrate d'ammonium et est en train de passer de la Norvège à la Thaïlande pour se décharger». Selon la même source, MV Cheshire «est arrivé vers 15 heures le 13 août dans une position sûre à 45 miles au sud de la Grande Canarie, alors qu'il devait s’arrêter à Las Palmas». Ce serait, d’après le bureau espagnol de Bibby Line Limited, une réaction chimique qui aurait provoqué l’incident, produisant ainsi un épais nuage de fumée autour de la zone concernée.

«Malheureusement, la température s'est élevée à un niveau suffisamment haut pour endommager le couvercle de la soute et le plan [de sauvetage] consiste à faire appel à l'assistance d'un spécialiste.»

En effet, Bibby Line Limited a nommé une société américaine de sauvetage, Resolve Marine pour diminuer les fumées et contrôler la situation. L'entreprise britannique se veut rassurante.

«Les fumées sont contenues autour du navire. Nous nous attendons à ce que l'incident soit contrôler dans 2 ou 3 jours.»

A la question délicate du risque de pollution des eaux et notamment les côtes de la région de Boujdour, Bibby Line Limited a souligné que «le Maroc n'a pas été impliqué» et que le navire est situé à 80 miles (près de 128 kilomètres) au sud de l'île des Canaries. «Il n'y a pas de danger pour le Maroc car les fumées ne sont qu’autour du navire», explique notre interlocutrice. La même source a insisté sur le fait que la société n’entamerait pas le déplacement du navire à moins que le problème ne soit complètement résolu. 

A noter que Yabiladi, souhaitant avoir la version des autorités locales, n’a pas eu de réponse de la part du ministère et des autorités concernés au Maroc.

Le navire est positionner par Vesselfinder. / Ph. VesselFinderLe navire est positionné sur la carte par Vesselfinder. / Ph. VesselFinder

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate