En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 25/05/2011 à 11h35

Suisse : Les musulmans s’attaquent aux mesures anti-minarets

Les musulmans de Suisse se mobilisent pour lever l’interdiction de construction de minarets dans leur pays. Cette fois, c’est le Conseil Central Islamique Suisse (CCIS), fondé par des Suisses de souche convertis à l’Islam qui mène le combat. L’association va lancer une pétition pour récolter les 100 000 signatures nécessaires au dépôt d’une initiative populaire pour lever cette interdiction approuvée par référendum en novembre 2009.   

DR

L’interdiction des minarets en Suisse est «en contradiction avec la Constitution du pays, concernant l’égalité des droits et l’interdiction de discrimination». C’est l’avis du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS), qui se mobilise pour que la confédération helvétique fasse marche arrière sur la question. Dès l’automne prochain, l’association compte lancer une pétition pour recueillir 100 000 signatures, nécessaires au dépôt d’une initiative populaire pour lever cette interdiction.

Le CCIS prévoit un budget de 500 000 francs suisses (environ 403 700 euros) pour financer son action. Les fonds proviennent «des donateurs, des mécènes et des entreprises, suisses de surcroît ou qui ont au moins un domicile ou un siège social dans le pays». La contribution des fidèles musulmans est également attendue, via des bulletins de versements et tracts distribués dans les mosquées. Le Conseil, qui dispose déjà d'un cinquième de la somme attendue, est aussi en contact avec différents acteurs politiques, scientifiques et culturels helvétiques pour faire passer son message. Aucune formation politique n’a pour le moment annoncé son soutien à cette initiative.

Pour Qaasim Illi, le porte parole du CCIS, cette action a pour objectif de mettre fin à la discrimination de la communauté musulmane, mais aussi de redorer l’image de la Suisse à l’étranger : «L’interdiction des minarets n’a servi à rien, si ce n’est à ternir l’image de la Suisse à l’étranger». Même le Conseil de l’Europe avait à l’époque contesté cette décision. Il avait demandé à la Suisse «d’adopter un moratoire sur l’interdiction générale de construction des minarets» et «d’abroger l’interdiction dès que possible car elle discrimine la communauté musulmane». Les députés européens avaient pour leur part soutenu que «la construction des minarets devait être possible, au même titre que celle des clochers, dans le respect des conditions de sécurité publique et d’urbanisme».

C’est sous l’impulsion du parti conservateur de droite UDC (Union démocratique du centre) que la Suisse avait opté, le 29 novembre 2009, par voie référendaire (à 57%),  d’interdire la construction de minarets accompagnant les mosquées. Le vote avait créé une grande polémique dans ce pays de près de 8 millions d’habitants qui compte environ 370 000 musulmans.  

8 commentaires
Dany05
Auteur : MOHAMMED
Date : le 27 mai 2011 à 16h34
Quand vous dites « à mon avis c'est juste une provocation de plus qui bénéficiera aux partis d'extrême droite. », vous inversez les rôles puisque la provocation qui a profiter à l’extrême droite était celle d’interdire la construction de mosquée avec des minarets qui est en total contradiction avec la charte des droits de l’homme et que la Suisse a signé et s’est engagé à respecter.


Quand vous dites « On peut pratiquer sa religion dans la discrétion en respectant tous ces pays de tradition chrétienne ou laique,qui ont bien voulu nous accueillir,et qui respectent tous nos droits souvent bien plus que nos pays d'origine; ». La majorité des musulmans pratiquent leur religion en toute discrétion, tout dépend de ce qu’on donne comme sens à ce mot. La religion est quelque chose d’intime mais elle n’est certainement pas privée. La religion est un fait de société public, elle se pratique en public (mosquée, comportement avec les musulmans et les autres). Le hijab est quelque chose d’intime qui se pratique en public et c’est lié à des valeurs dont la pudeur. Les minarets, bien qu’on en ai pas besoin et bien que la majorité des mosquées n’en possèdent pas en Europe, reste un droit qui s’il est conforme aux lois en vigueur en matière d’architecture n’a aucune raison sauf raciste d’être interdit même si la majorité est raciste. Les Suisses avant de voir des musulmans, avaient des juifs et ils ne leur ont rien imposé. Avant le christianisme, les suisses étaient païens comme la majorité des européens, ceci est une preuve que rien n’est fixe et que toute religion ou idéologie à sa place à partir du moment où elle respecte le vivre ensemble. De plus, ils ne nous ont pas accueilli, ils nous ont invité, et quand on invite quelqu’un d’une autre culture et d’une autre religion, on se préoccupe de ses petits besoins pour qu’il ne soit pas mal à l’aise. Les musulmans sont en Europe depuis 4 générations pour certains alors à partir de combien de générations considéreras tu les musulmans comme étant eux aussi chez eux ?
Quand tu parles des droits qui sont mieux respectés ici que dans nos pays d’origine, je suis entièrement d’accord avec toi mais allons plus loin en disant que dans notre pays d’origine, même le citoyen de souche et qui a la religion officielle du pays n’a que les droits que son portefeuille peu lui payer càd très réduits pour plus de 80% d’entre eux. Par contre un occidental, qui vient au Maroc est reçu comme un prince et est mieux traité que les locaux. Il même arrivé, comme à Marrakech, qu’on interdise à la mosquée du quartier de faire le adhan du fajr pour ne pas importuner nos chers hôtes. Incroyable non ? pourtant c’est la stricte vérité. Bref, les musulmans ont entièrement leur place en Europe et on attend plus de soutien de nos compatriotes et de l’Etat de notre pays d’origine parce qu’il n’est pas aisé de vivre dans une société où à longueur de journée les médias et les politiques montrent les musulmans comme des gens douteux, indignes de confiance, archaïques, mal élevés, foncièrement mauvais, et parfois même comme des ennemis ! En Europe, quand il s’agit des musulmans, les mots changent de sens, les définitions sont mises à jour, les lois sont recadrées et les principes sont évolutifs.

Conclusion, quand je lis un commentaire d’un compatriote qui fait passer le bourreau pour la victime et la victime pour le bourreau, alors mon sang ne fait qu’un tour et mon clavier exprime le mal être qu’un enfant peut ressentir quand tout innocent qu’il est, il voit ses parents le regarder de travers à l’écoute des remontrances de son raciste de professeur qui ne l’a jamais aimé.

Pour le tutoiement, le Prophète (sallallahou 3alayhi wa sallam) a dit qu’on était tous frères et je n’ai pas pour habitude de vouvoyer mes frères.
Si mon ton t’a choqué, je m’en excuse.
en réponse à Mohamed
Auteur : dany05
Date : le 27 mai 2011 à 15h19
Cher Monsieur
Je n'ai aucune identité à assumer car je suis un authentique marocain musulman qui habite au Maroc et non un expatrié,j'avais aussi le droit en tant que tel de donner mon avis,mais vous,vous n'aviez ni le droit de me tutoyer ni de me traiter de mauviette,en fin de compte ce que vous reprochez aux flics de là bas de vous faire,vous le faîtes vous mêmes à vos propres fréres!
Je suis déçu par tant d'agressivité gratuite!
Salutations trés respectueuses
Plouc un jour, plouc toujours...
Auteur : MOHAMMED
Date : le 27 mai 2011 à 13h06
pour ne citer que toi : "Les suisses font ce qu'ils veulent chez eux tout comme nous faisons ce que nous voulons chez nous."

donc s'ils tendent vers un islam extrémiste qui ne contribue pas à donner une image positive de l'islam comme tu dis, alors en quoi ca te regarde puisqu'ils font ce qu'ils veulent chez eux et que l'initiative vient d'eux et de personne d'autre?!

Les européens n'ont pas pour habitude de mettre les gens dehors, ils les exterminent ou les poussent à partir mais si tel est notre destin, nous resteront dignes et fiers et nous nous battrons pour nos droits comme des hommes à l'image de notre Prophète (3alayhi salatou wa salaam) pendant les années noires avec les qoraïchites koffars. Quoi qu'il arrive, nous sommes gagnant inchaAllah!

Allah y 3fou 3la ljami3
Dernière modification le 27/05/2011 13:07
Plouc bis répétita
Auteur : Hchouma
Date : le 27 mai 2011 à 12h48
En réponse à plouc j'aurai bien écrit 9aoud mais mes parents m'ont bien élevé.
Un musulman est un musulman, qu'il soit suisse, marocain ou saoudien pourquoi préciser?.
Peut être pense tu qu'il y a des musulman de seconde zone?
Nous savons très bien que la majorité des convertis occidentaux tendent vers un Islam extrémiste qui ne contribue pas à donner une image positive de l'islam, Comme toi aussi certainement, mais en fait je pense plus que tu n'es ni arabe ni européen, un apatrie comme bcp de fils d’immigrés.

Le jour ou les européens vous mettront dehors, ça arrivera inévitablement à force de les provoquer, nous serons là à vous attendre pour vous réexpédier.

Allah yfou 3lik
discrétion?!
Auteur : MOHAMMED
Date : le 26 mai 2011 à 16h35
Ce n'est pas parce que tu n'assume pas ton identité qu'il faut croire que tous le monde est comme toi!
C'est un droit fondamentale et là-dessus, on ne badine pas... sauf si on est une mauviette.