Menu

Politique Publié

Belgique : Un ex-deputé belgo-marocain devenu sans le sou

Temps de lecture: 1'
Hicham Imane est dans une situation précaire depuis qu'il a perdu son siège de député. / Ph. Hicham Imane

Le calvaire pour Hicham Imane a commencé lorsqu'il a perdu son mandat de député. En effet, ce quadragénaire belge d'origine marocaine était député suppléant et a dû céder sa place au député effectif, rapporte le site d'information belge RTL Info. Le député wallon a pris ses fonctions en 2014 et ce jusqu'en juin 2016, date à laquelle débute sa descente aux enfers.

Dans ce sens il perd un poste, «mais surtout des revenus en moins : une perte de 5 000€ par mois, soit le salaire de député wallon», explique la même source. Pour essayer de faire face à la nouvelle, le socialiste confie : «J'ai dû liquider mes bureaux, j'ai dû liquider aussi tout le matériel. (…) Aujourd'hui je touche 950€ de la Sambrienne (Société de logements publics de Charleroi, ndlr), plus mon mandat de conseiller communal, où j'ai plus ou moins 1 200€ par an brut.»

L'histoire du Belgo-marocain illustre bien les failles du système belge quant à la fonction de politicien puisqu'aucun statut, aucun chômage et aucune couverture sociale ne sont assurés. Aujourd'hui, l'homme doit se contenter de son poste de président des logements sociaux de Charleroi à mi-temps.

«Je suis entre le fait de ne pas avoir d'indemnités, parce que j'ai un mandat politique, alors que je n'ai pas de travail attitré», regrette Hicham Imane. Malgré qu'il soit ruiné, il affirme que : «Je continuerai mon mandat jusqu'au bout (…), et puis on verra en 2018.»

Le Belgo-marocain se présentera aux élections communales de 2018 et aux législatives de 2019 dans l'espoir d'être élu député wallon effectif afin de ne pas renouveler cette mauvaise expérience, mais en attendant il est en recherche active d'emploi.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com